L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Revenir aux sources

« Les racines profondes ne gèlent jamais  » Tolkien

Noël ! Au terme de l’Avent, nos cœurs de catholiques se sont préparés à la venue du Fils de l’homme. Le verbe fait chair : nous devons peser ces mots, les répéter pour en saisir tout le sens. Le Seigneur nous a tant aimé qu’Il a envoyé Son Fils unique partager nos misères, quoiqu’indignes que nous ayions été de partager notre séjour ici bas avec Dieu lui-même.
Noël ! Loin de la fête païenne et consumériste qu’est devenue la Nativité, il convient de revenir au sources de notre Foi et de nos engagements.

Charité

Noël, certains ont décidé de le fêter loin des leurs. Dix-huit français sont partis mercredi dernier dans un exil temporaire qui les a conduit en Syrie [1]. Alors que les ténèbres de la violence ont obscurci le chemin de Damas, ces hommes ont choisi de passer Noël aux côtés des enfants syriens et d’apporter un peu de chaleur aux Chrétiens d’Orient persécutés par les terroristes islamistes. Conscients que l’Orient nous précède dans la Foi et indignés de la trahison du gouvernement français soutenant les rebelles, c’est bel et bien la charité qui anime ces volontaires. Quoi de plus naturel, surtout à Noël ?
Votre serviteur connaît une bonne partie des participants à ce projet sobrement intitulé Noël en Syrie. Je vous le demande : vous qui passez Noël en famille, sur notre terre de France, ayez une pensée pour nos camarades partis aider nos frères dans la Foi, là bas au Levant. Priez pour eux : vous n’êtes sans signorer que les périls sont nombreux dans un pays ravagé par la guerre civile. Qu’ils nous reviennent sains et saufs, et emplis de l’espérance que cette expérience de charité aura provoqué en leurs cœurs ! Priez aussi pour le peuple syrien, pour ces Chrétiens fidèles à la foi de leurs ancêtres et bousculés sur cette terre qui est la leur depuis le temps des premiers disciples du Christ.

Radicalité

Noël : nos âmes d’enfants ont gardé en mémoire la pieuse image de la Sainte Famille. La tendresse de la Mère, la présence réconfortante de Joseph, la vulnérabilité de l’humble Enfant, pourtant le Roi des rois, qui naquit dans une étable.
C’est dans une famille humaine, celle que chacun de nous connaît, que notre Seigneur a vu le jour. C’est pour cette Famille, voulue par la loi naturelle, que nous nous sommes battus tout au long de cette année. 2013, année mémorable : ensemble nous avons prié, veillé, manifesté, participé à des actions coup de poings, reçu des coups de matraque et des gaz lacrymogène, fait des séjours en garde à vue pour certains. La défaite temporaire est comme le froid de ce mois de décembre : dure et douloureuse à l’écorce de nos peaux, elle n’altère en rien la racine de nos convictions les plus intimes.
In fine, nous sommes revenus aux sources. Aux sources de ce qui doit fonder tout engagement politique : la défense de l’ordre naturel, de la Création. Les Veilleurs, une expression parmi d’autres de la contestation, ont compris cela en entamant un combat anthropologique et, par la littérature, en se lançant dans une guerre culturelle, un gramscisme à leur façon.
Ainsi l’année 2013 qui s’achève ces jours-ci nous a permis d’être radicaux, c’est-à-dire de revenir aux racines de ce qui fonde à la fois notre être et notre civilisation. Ce que nous nous sommes, et non ce que nous possédons. Ce qui nous a été donné en héritage et que nous derons transmettre.

Espérance

Oui, pour beaucoup, cette année passée aura été celle de la radicalité, face au cynisme d’une société marchande et consumériste. Il s’agit de continuer. Aujourd’hui, vivons Noël dans la Charité , en chrétiens. Et demain, abordons l’avenir en combattants confiants et emplis d’ Espérance , car si nous sommes catholiques, c’est que nous avons la Foi .

Chers lecteurs, c’est avec joie que je vous souhaite un saint et joyeux Noël, à vous ainsi qu’à vos familles.


[1Retrouvez ici les premières impressions de notre camarade et ami Charles de Meyer, organisateur du convoi humanitaire de Noël en Syrie, sur sa gazette Nouvel Arbitre  : http://nouvelarbitre.com/bons-baisers-de-damas/

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2020 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0