L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ?

23 janvier 2013 Dupleix

Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ?

Les conflits sociaux et le théâtre ont pour point commun de faire tomber des masques, de révéler les vrais motivations des personnages. Dans les conflits sociaux, ces masques ne tombent que par moment et les motivations n’apparaissent en général qu’à certaines occasions, tant il est vrai que les acteurs mettent un point d’honneur à maîtriser leur communication. Ce n’est décidément pas le cas de l’association Act-Up, financée par l’État, dont les agissements depuis le début de cette polémique sur le pseudo-mariage homosexuel relèvent de la farce. Ces dérapages grotesques nous renseignent sur les motivations profondes qui animent une partie des partisans du projet de loi.

Souvenez vous, c’était lors de la première manif pour tous, le 17 novembre 2012, Act-Up avait alors mis en ligne et placardé dans tout Paris une affiche scandaleuse [1] qui prétendait notamment que la légitimité des projets parentaux et/ou matrimoniaux ne se mesure pas au sexe, au genre, à la sexualité ou au nombre des personnes impliquées, pas plus qu’elle ne dépend du type de relation que ces personnes construisent entre elles [...], avant d’inviter explicitement à la violence contre les opposants du projet, qui étaient alors majoritairement perçus comme chrétiens [2].

Cette fois ci, le lobby s’illustre avec un message délirant intitulé Vous pouvez agir : recevoir des homophobes est anti-démocratique, qu’il propose d’envoyer aux conseillers du Président de la République, dont les adresses sont affichées, invitant François Hollande à renoncer à recevoir les représentants de l’opposition populaire au projet de loi. Vous pouvez lire le texte ici, nous vous le recommandons fortement, car il vous fera sans doute beaucoup rire.

C’est peu dire que les opposants à ce projet de loi ont eu à affronter de nombreux obstacles à l’expression dans la sphère publique de leurs convictions. La plupart des médias ont été ignobles, occultant la méfiance de beaucoup de Français, alors qu’il suffisait de traverser le boulevard périphérique pour s’en rendre compte ; les politiques ont été jusqu’à vouloir bannir toute considération religieuse de la sphère politique, alors que cela n’avait jamais été tenté dans l’histoire de France, et n’ont pas hésité à utiliser l’injure pour caractériser les anti. Act-Up n’hésite pas à qualifier ceux-ci d’ennemiEs (sic) de l’égalité ou de colporteurs de haine. La rhétorique de l’association financée par le contribuable est claire : en recevant d’odieux homophobes pleins de haine avant le flop du 27 janvier, vous nuirez à la cause que nous soutenons, et surtout, vous ouvrirez un boulevard médiatique aux anti. Quelle étrange vision du dialogue social et de la démocratie, décidément ! Il était clair que nos adversaires avaient tout fait pour nous empêcher d’exprimer clairement nos idées, mais l’avouer et se désoler de leur échec, et demander ouvertement au président de tous les Français d’étouffer cette affaire, tout de même, c’est une première.

Pour rappel, il aura suffit d’un mail pour que le Président reçoive l’inter-LGBT après les protestations de 36000 maires de France qui réclamaient un droit de conscience, et il aura fallu plus d’un million de personnes dans la rue pour que la cause des opposants soit reconnue.

Le texte conclut, nous ne manquerons pas de nous souvenir de ce que vous avez fait au cours des prochains jours, lors de prochaines échéances électorales. Ce à quoi nous pourrions répondre : c’est sans doute pour cela que François Hollande a décidé de recevoir Frigide Barjot.


[1L’affiche, conservée par un lecteur de votre magazine catholique favori, est téléchargeable ici :

[2NOUS NE QUÉMANDONS PAS LES PLEINS DROITS QUI NOUS REVIENNENT. NOUS NE TENDRONS NI LA MAIN NI L’AUTRE JOUE. PRÉPARONS LES PLANCHES ET LES CLOUS (sic)

23 janvier 2013 Dupleix

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2020 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0