L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[EX-LIBRIS] Le Vrai visage de Manuel Valls

Le Vrai visage de Manuel Valls

Le moment est bien choisi : l’intéressé étant Premier Ministre depuis peu, il était humainement impossible d’attendre plus longtemps pour jeter ce pavé dans la mare, même si un tel ouvrage aurait eu un effet encore plus percutant contre M. Valls lors d’une éventuelle campagne présidentielle en 2017…

C’est déjà un succès de librairie, même s’il est à déplorer que ce livre, Le Vrai visage de Manuel Valls [1], demeure bien entendu introuvable chez Leclerc, à la Fnac ou chez les libraires de proximité… Les Éditions Facta d’Emmanuel Ratier nous offrent une biographie très documentée de Manuel Valls, dans un format adapté (ni trop court ni trop long) à une très large diffusion : espérons que nous assistions là à un phénomène de société qui plombera durablement – définitivement ? – la carrière de l’actuel Premier ministre. En effet, comment imaginer un si fourbe personnage à la tête de la république ?

L’on apprend beaucoup, en lisant Le Vrai visage de Manuel Valls, mais rien n’étonne quand on a subi les ordres donnés par l’ex-ministre de l’Intérieur au cours de manifestations encore récentes. Tout ce qui nous est décrit de M. Valls – mensonges, retournements de veste, réseaux, absence de formation, clientélisme, arrivisme… – est d’une grande banalité républicaine. Mais cela fait toujours du bien de le dire, et de le dire avec tant de documents, de sources et de citations. Une mine d’arguments pour ceux qui voudraient flétrir le Barcelonais sur tel ou tel point. En bien des domaines, c’est son incroyable médiocrité qui ressort.

Tordre le cou aux lieux communs. Remettre les choses à l’endroit. Manuel Valls, en bon socialiste et en pure conscience de gauche, bénéficie grâce aux media d’une histoire familiale romancée. Il a toujours dit ou laissé dire qu’il était issu d’une humble famille catalane ayant fui le franquisme. On la dit même, parfois, « républicaine ». Pourtant, la réalité est bien différente. Manuel Valls vient d’un milieu d’ « héritiers », selon l’acception donnée à ce mot par Pierre Bourdieu. Malgré des revers de fortune, toujours fort relatifs face à la pauvreté multiséculaire de certains milieux, la famille Valls appartient à la bonne bourgeoisie barcelonaise, catholique au point d’être inquiétée par les rouges en 1936, entièrement tolérée par une atmosphère franquiste qui permit même au père de l’actuel Premier Ministre d’être exposé en Espagne en tant qu’artiste… Mais c’est là, à vrai dire, un bon point pour M. Valls que d’avoir des origines si pieuses entachées d’aucune rougeur. Les avoir abandonnées est sans doute l’un des crimes les plus abominables commis par le Premier arriviste de France.

À partir de ce reniement, tout est bon pour parvenir à ses fins. Emmanuel Ratier retrace la chronologie des essais politiques, fructueux ou infructueux, de Manuel Valls. Surtout, il récapitule ses retournements de veste les plus spectaculaires, notamment à propos d’Israël : le maire franc-maçon d’Évry élu grâce à la « communauté musulmane » est à la pointe de la lutte pro-palestinienne [2]. Là-dessus vient un mariage judaïsant faisant office de revirement total : Manuel Valls se dit alors « lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël », « quand même ». Là où sont ses intérêts, là sont ses idées. D’ailleurs, depuis, l’ex-ministre de l’Intérieur s’était manifesté comme étant un des principaux champions de la gauche contre l’ « antiracisme » et l’ « antisémitisme » : ces thèses éclairent d’un jour nouveau sa ténacité à poursuivre l’humoriste Dieudonné.

Les fais récents ne sont pas non plus oubliés : les manifestations salutaires de 2012-2014, et la hausse de la délinquance et de la criminalité depuis 2012. Le bilan Valls est donc bien lourd…

Espérons que cet ouvrage passera de main en main : il mérite de donner aux Français la vérité sur un homme qui, fort étrangement, occupe encore la tête des sondages officiels…


[1Paris, Éditions Facta, 2014, 120 p., 16 €.

[2Les documents originaux faisant état de ces prises de position affluent dans Le Vrai visage de Manuel Valls.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0