L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Pour que la Marche pour la Vie soit un véritable point de départ

Après une année riche en manifestations pour la famille, nous devons plus que jamais, maintenant qu’une nouvelle génération a pris l’habitude de descendre dans la rue, redoubler d’efforts pour ce qui est du combat pour la Vie. Pourtant, malgré l’exemple édifiant de ce qui se passe en Espagne, il est fort à craindre que la Marche pour la Vie n’ait pas beaucoup plus de succès que les années précédentes.

Que la MPT, forte de sa notoriété et de ses réseaux, n’ait pas appelé à manifesté le 19 janvier relève purement et simplement du scandale, surtout quand on sait que les organisateurs de la Marche pour la Vie avaient en janvier dernier annulé celle-ci en faveur du grand rassemblement contre le mariage homosexuel, étant donné l’impératif lié au calendrier. Les liens de ses dirigeants avec la droite qui fit voter l’IVG sont sans aucun doute pour quelque chose dans ce silence de la LMPT concernant la marche pour la Vie.

Mais plus décevante encore est l’attitude de couardise de beaucoup de nos évêques : sur 109, seulement 32 ont appelé à manifester le 19 janvier, et seulement 3 pour l’instant ont annoncé figurer au milieu de leurs ouailles ! Il y a fort à parier que monseigneur Dagens, qui a juré aux ennemis du catholicisme la plus parfaite soumission, préférera avec d’autres "jureurs" trimbaler son costard à un meeting contre le Front National ou à une réunion contre la stigmatisation des jihadistes en Syrie...
Quoique insuffisant, il convient de noter cependant que l’appui des évêques est largement supérieur à ce qu’il était il y a quelques années ; le combat porte ses fruits donc !

Nonobstant un appel clair des deux forces qui auraient pu mobiliser du monde le 19 janvier, il est fort à craindre que bourgeoisie provinciale ne se rende pas à la manifestation. Sa participation aux Manif Pour Tous était souvent motivée par un rejet total de la politique du gouvernement en plus des convictions morales, j’en veux pour preuve l’absence de réaction à l’enseignement de la théorie du Genre sous Sarkozy. Iront-ils d’eux-mêmes manifester contre le système en général ? "C’est dur tout de même d’aller manifester contre des gens pour lesquels on a allègrement voté pour être sûrs de pouvoir partir en vacances non ?"
Les mêmes iront souvent reprocher au FN de ne pas s’engager assez pour la famille, tout en oubliant de s’adresser à leurs évêques, comprend qui peut. Non pas que le programme de ce parti soit absolument parfait en la matière, mais comparé aux autres partis, il reste largement au-dessus du panier.

Cependant comme chacun sait, « en politique tout désespoir est une sottise absolue » ; aussi est-il de la responsabilité de chacun d’entre nous d’écrire à nos élus, aux dirigeants de partis politiques, aux responsables associatifs, aux évêques mais également aux rabbins et aux imams, à chacun sans sectarisme et en regardant ce qui nous unit plutôt que ce qui nous sépare, pour que nous puissions un jour enregistrer le même résultat que nos frères en Espagne !

Jean-Eudes Gannat

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0