L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Les positions que n’ose pas prendre l’UMP

Suite à l’élimination du candidat UMP Charles Demouge à la législative partielle dans le Doubs. Les réactions à l’UMP vont du Front Républicain pour éliminer le Front National, par exemple défendu par Nathalie Kosciusko-Morizet ou Alain Juppé (qui n’ont plus leur place à l’UMP) et le « Ni ni » défendu par Nicolas Sarkozy, qui en étant un appel à l’abstention reviens à nier l’importance du droit de vote, et donc de la démocratie.

Trois autres positions auraient pourtant été plus judicieuses d’un point de vue politique, et auraient permis au électeurs de se dire qu’il y a encore un peu de détermination dans l’opposition.

  • Appeler à faire barrage au PS. Puisque ce parti à la majorité désavoué, mis à mal par des résultats économiques désastreux et des réformes sociétales malvenues, a perdu toutes les législatives partielles depuis son accession au pouvoir, s’en détacher permet de montrer au Français que l’on est de leur coté. Cette position serait certes décriée par les médias, mais celui qui la tenterait aurait immédiatement le respect d’une part de l’électorat Français.
  • Se dire que l’on est pas légitime pour un appel au vote. Avec 26,54 % des suffrages exprimés par 39,56 % des inscrits, il n’y a que 10,5 % des inscrit qui se sont déplacés pour un vote en faveur de l’UMP, à qui donc s’adresse cet appel au vote ? Lors d’une telle débâcle, appeler au vote des électeurs que l’on a pas peut paraitre déplacé... Reconnaître son manque d’influence permet de se placer en homme droit face à l’électorat.
  • Appeler l’électeur à voter en son âme et conscience pour le candidat de son choix, en disant : « Nos électeurs sont intelligents, ils n’ont pas besoin qu’on leur dise pour qui voter, ce sont des citoyens éclairés aptes à faire leurs propres choix. ». Une telle position aurait l’avantage de montrer au citoyen une forme de respect de la part du politique, et permettrait, à ceux qui la tenteraient, de redorer leur blason.

A bon entendeur pour les membres de l’UMP.

Benjamin Leduc

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0