L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Les Frères Musulmans à Paris : qui en parle ?

3 décembre 2013 Chouan Orphelin ,

Nos gouvernants actuels, qu’ils soient de gauche comme de droite, ont cette particularité de reproduire avec une constance certaine les erreurs du passé, étant incapables d’en tirer de quelconques conclusions.

C’est ainsi qu’au détour d’un article lu sur le réseau qui gazouille, j’ai appris que les Frères Musulmans, organisation mahométane obscurantiste en disgrâce en Egypte après y avoir semé le chaos, comptent s’exiler dans différent pays, et ont jeté leur dévolu sur Paris pour y former un gouvernement provisoire.

Le nom des ministres sont connus. Ils sont tous d’anciens membres du Parlement dissout par l’armée après la tentative de l’instauration de la charia. Parmi eux, dix sont actuellement en prison.

Leur objectif est clair. Ils comptent reprendre le contrôle de l’Égypte après le départ de l’armée qui pour l’instant dirige le pays.

A quoi jouent donc nos dirigeants ? L’expérience des Frères Musulmans ne leur a pas suffi, souhaitent-ils donc leur accorder une deuxième chance ? Quel message comptent-ils envoyer au peuple égyptien ? Assurément il assimilera la France à ses oppresseurs, et nous pourrions difficilement leur donner tort.

Encore une fois, nous manquons gravement à notre mission historique qui consiste à défendre les minorités chrétiennes au Moyen-Orient. Après le soutien aux djihadistes en Syrie, nous nous positionnons au côté des fondamentalistes musulmans, qui ont décimé la communauté copte lorsqu’ils étaient au pouvoir, et qui se sont vengés sur eux lorsqu’ils ont été déchus.

Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec l’Iran, lorsqu’en 1979, Valéry Giscard-d’Estaing avait hébergé l’ayatollah Khomeiny. Celui-ci a pu renverser le dernier Shah, Mohammad Reza Pahlavi, grâce au soutien logistique fourni par le gouvernement français et installer à la place une théocratie obscure dont les Iraniens payent encore le prix aujourd’hui.

En accueillant ce gouvernement provisoire, de surcroit sans en référer au peuple français, nous sommes en passe de réitérer la même erreur qu’avec l’Iran.
Cette nouvelle forfaiture commise par François Hollande et consorts nous fait souhaiter le départ de toute cette clique d’apprentis sorciers, et ce le plus vite possible.

En attendant ce jour, il serait bon que nous aussi, français catholiques, fidèles à la mission de la France, fille aînée de l’Eglise, nous donnions des gages à la population égyptienne et à la communauté copte en particulier, en parallèle de la politique officielle.

Prenons exemple sur l’association Noël en Syrie. Il en va de notre honneur, bafoué tous les jours par nos dirigeants.

Le Chouan Orphelin

3 décembre 2013 Chouan Orphelin ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0