L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Dimanche 24 mars, les forces de l’ordre ont gazé une foule inoffensive, massivement composée de familles, d’enfants, de personnes âgées...
La Préfecture et l’Intérieur se justifient en déclarant que la manifestation aurait « échappé à ses organisateurs », et veulent faire croire que ces gazages étaient dus à l’agitation de jeunes excités d’extrême-droite.
S’il y avait des crânes rasés, ils étaient bien cachés sous de jolies perruques.
S’il y avait des casques à pointe, ils étaient bien dissimulés dans les poussettes...

Plus sérieusement, comment l’Etat, dont tout l’appareil est aux mains des socialistes, pourrait-il être crédible en usant ainsi de la violence à l’encontre d’une foule pacifique ?
Le seul tort de ces familles était d’être opposés au projet de loi Taubira et de n’avoir pu accéder légalement à la grande avenue des Champs Elysées, comme prévu depuis un mois.
Les Champs Elysées d’ailleurs, beaucoup d’entre nous ont pu y accéder sans violence aucune, en contournant les barrages. Une atmosphère étrange y régnait, mélange de joie, d’espérance mais aussi de sourde colère. Le gaz n’était pas très loin...

En définitive, une foule bleu-blanc-rose a déboulé sans heurts sur les Champs Elysées, une foule colorée et familiale. Inutile de préciser que les commerçants ne déplorent aucun dégât... Des casseurs en poussette, c’eut été cocasse !

Le soir tombait sur la capitale reconquise et, quelque part en France, les casseurs syndiqués et autres manifestants professionnels arboraient sans doute un sourire narquois, eux qui viennent d’être amnistiés par l’Etat P.S...

L’injustice règne, la colère gronde, mais gardons espoir, car nous étions dimanche plus d’un million.

Nous sommes le pays réel !

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2020 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0