L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Le pape reviendra, anciens Chrétiens

Cet article a fait l’objet d’une tribune libre dans la version manuscrite de l’Observatoire de la Christianophobie. Il fut écrit avant l’élection de Sa Sainteté le pape François.

Le pape reviendra, anciens Chrétiens

Apostats, souffrez que je vous rappelle ce qu’est un pape ! L’apostrophe devrait vous saisir, elle vous rappelle le ton des chaires, elle vous rappelle qu’il y a peu vous étiez chrétiens. Le cœur français, le plus vieux des cœurs catholiques, ne se défend du christianisme que parce qu’il en est encore. L’intelligence progresse, disait Gustave Le Bon, les sentiments ne changent pas. Oui, vous savez le Nom que vous trahissez, et vous savez que c’est son représentant terrestre que vous outragez.

Ceux d’entre vous qui ont encore quelque affection pour la religion qu’ils ont reçue au sein préfèrent à la cruauté des boulets la douceur des crachats. Mais sans le dire, ils distillent leur poison tout autant que les autres. Il faudrait un pape africain ? Saints Victor 1er, Miltiade et Gélase 1er, berbères, préviennent à tout jamais les pernicieuses accusations de racisme. Le pape est trop riche ? Des saints - les seuls desquels la vertu s’indigne réellement, le disent depuis Jérôme, et poliment encore. Qu’importe ! l’Eglise l’a compris, vivant de la Parole pour faire vivre la Parole.

Vous jouez les désabusés, apostats ? Le pape serait un « aveugle, chef des aveugles » (Luther), et il serait tombé depuis longtemps de son Temple, n’était une myriade de catholiques - plus d’un milliard en réalité - pour l’en empêcher ? Il est plus commode de croire être sorti de l’abus. Est-ce pour cela que vous reprenez les méthodes du Kirchenkampf national-socialiste ? Ils n’auront pas été les premiers à tenter de discréditer l’Eglise en lui reprochant ses mœurs, Marozie m’en est témoin, mais ils auront du moins le mérite d’avoir suscité des milliers d’épigones sur les grandes chaînes françaises dont vous aimez à répéter que vous les regardez l’œil critique.

Assumez-vous, Ciel ! Vous vous êtes suffisamment accommodés des deux premiers vices, l’argent et le sexe, pour les reprocher sérieusement à d’autres. Ce qui vous dérange chez le Vicaire du Christ, c’est son pouvoir ! Pour vous, après les créateurs d’églises contemporaines, le pape est l’« Antéchrist », « la merde que Satan a chié dans l’Eglise » : son autorité vous exaspère. Pourtant qu’est-ce qu’elle peut bien vous faire ?

Je vais vous le dire, apostats : rien ! Ce n’est pas votre haine, mais celle du démon, dont vous prouvez l’existence. Oh ! Que Satan est effrayé, car le pape est Pierre et « les portes de l’enfer ne prévaudront pas » contre l’Eglise bâtie sur cette pierre. Votre méthode est aussi la sienne dans les siècles, c’est celle des tentations du désert, c’est celle du bouc émissaire ou du φαρμακός. L’union qui divise, l’union diabolique autour d’un blanc innocent est votre seule tradition, et elle est vieille comme le diable. Vous êtes ses avocats. Mais l’Agneau immolé a remplacé le bouc sur la Croix. Alors, comme disait Alberto Pio, prince de Carpi : « Agas, scribas quod vis. Ecclesiae enim dogmata et ritus tam firma sunt ut tua dicendi facultate quassari non queant.  » (Va, écris ce que tu veux ! Les dogmes et les rites de l’Eglise sont si solides qu’ils ne peuvent être ébranlés par l’habileté de ta parole.) Apostat, si tu veux ta liberté, un nouveau pape t’attendra bientôt à Canossa.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0