L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Alors qu’une énième Gay Pride est organisée et approuvée par le maire de la ville dans les rues de Thessalonique dans le courant du mois de juin, l’évêque du diocèse, Mgr Anthimos de Thessalonique, a qualifié l’évènement à venir de « carnaval », « désagréable », « inacceptable et blâmable », demandé que les parcours publics ne passent pas devant les églises de Sainte Sophie et de Saint Grégoire Palamas, et appelé le maire de la ville, Ioannis Boutaris, à annuler l’évènement, soutenu en cela par les 20 000 signatures de fidèles qui, quoique appelés à ne pas se montrer violents, sont prêts à tout faire pour préserver leur ville de la corruption de ces bacchanales, où est notamment prévue une « course de moto nue ».

L’évêque fait par ailleurs référence aux évènements qui ont agité la capitale géorgienne, Tbilisi, il y a trois semaines, lorsque la tenue d’une Gay Pride a fait descendre dans la rue laïcs et hommes d’église pour empêcher son déroulement. Des violences avaient alors eu lieu, et la Gay Pride ne s’était pas achevée. Pour compléter le tableau, nous rappellerons à nos lecteurs le soutien qu’a manifesté le patriarche de Moscou Cyril Ier pour les opposants à la loi Taubira en France, et la volonté affirmée de Vladimir Poutine de rendre impossible l’adoption par des couples français d’orphelins russes. Dans le même salutaire esprit, le pouvoir russe envisage depuis novembre 2012 d’interdire toute « propagande homosexuelle » dans la société civile.

Ces quelques éléments pour rappeler que si l’Occident, empêtré dans les rets d’une sécularisation décadente, perd pied jour après jour face aux revendications délirantes des communautaires gays, le monde chrétien orthodoxe lui offre l’exemple d’une résistance acharnée et inflexible, et lui apporte bien évidemment tout son soutien. Au diable les accusations d’homophobie et les pitoyables menaces des idéologues européens, le courage de servir la volonté du Seigneur peut payer !

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0