L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

L’avis d’un simple

15 janvier 2013 Dupleix , ,

Chers bien pensants,

J’aimerais ici partager un avis personnel sur les manifestations qui ont eu lieu le 13 janvier.

Comme beaucoup de mes odieux comparses réactionnaires qui n’acceptent pas les réalités de la société contemporaine, et le constant progrès social qui amène à une augmentation de la communauté des paumés sans repères dans notre chère France, qui sont aussi simplets et simplistes, j’ai été marcher pour défendre le mariage et la famille de toujours. Je l’ai fait considérant que le mariage a pour fin première l’engendrement et l’éducation des enfants, comme le législateur l’a pensé aux débuts du code civil. Je l’ai aussi fait pour défendre la famille traditionnelle, considérant la loi naturelle, et la naturalité des liens de sang qui définissent selon moi celle-ci, et ce, quelles que soient les époques et les sociétés. Et il me semble que même chez les Baruyas, ce peuple de Papouasie avec qui, à en croire la presse, nous partageons beaucoup, ce soit le cas.

J’ai également été écraser du bien-pensant du pied gauche, non seulement parce que ça porte bonheur, mais aussi parce que j’ai été choqué par vos remarques portant sur le caractère moyenâgeux et obscurantiste de mes opinions, tout comme j’ai été choqué de la parodie de dialogue qui a eu lieu avec l’opposition au projet. Je ne suis pas du tout du coté du député qui a eu ce mot, mais je trouve l’expression excellente.

Vous savez, j’ai beaucoup hésité, je n’ai pas l’habitude de manifester contrairement à vous autres ; et, contrairement à vous autres, je ne sais pas quel espacement utiliser afin que la police nous comptabilise bien, voire nous surestime. Je pense toutefois que les organisateurs de la manif pour tous brandissent un chiffre exact (et égal à un million) puisque, contrairement à la police, leur méthode consistait à compter un par un les manifestants, en organisant un barrage pour ce faire.

Je suis par ailleurs assez surpris du chiffre que vous avancez dans vos médias, et je remercie le Figaro d’être resté honnête et de n’avoir pas repris le nombre provisoire de 800 000 participants. Vous avez repris ce résultat sans tenir compte qu’il s’agissait du nombre de participants décomptés aux barrages susmentionnés. Ce chiffre a été annoncé à 17 heures, alors que beaucoup n’avaient pas été pris en compte. Personnellement, je suis parti à la proclamation de ce qui avait d’ailleurs été annoncé comme un résultat provisoire pour remonter le cortège venant de place d’Italie. J’ai atteint la place Vauban à 17h40 parce que la foule était très compacte (je vous rappelle que manifester n’est pas dans nos habitudes) et c’est non loin de celle ci qu’avait lieu le dénombrement. A ce point, la foule allait encore au delà de ce que les yeux peuvent voir. Ensuite, nous avons, avec mes comparses réactionnaires et odieux, atteint l’Église Saint-François-Xavier à 18h où nous avons prié une demi heure, pour remercier Dieu (vous avais-je prévenu que j’étais arriéré ?), notamment parce que depuis l’Église, on ne voyait toujours pas la fin du cortège. J’ai ensuite atteint la station Duroc à 18h45 où j’ai vu à cent mètres la fin du cortège de la Place d’Italie. Si on regarde sur google maps, qu’on songe à la distance et au temps que j’ai mis, et qu’on pense que je n’ai vu la scène que pour un cortège, on peut facilement dire que le chiffre d’un million reste crédible. Si en plus d’être simple et obscurantiste, j’étais naïf, je me dirais que vous êtes et sourds et aveugles.

Enfin, la position du gouvernement qui est le vôtre (hélas, j’en ai de plus en plus l’impression) m’agace, et lorsque j’entends un de mes représentants officiels (pour lequel j’aurais pu voter parce que le changement de tête en mai 2012 m’importait plus que le programme), lorsque donc je les entends me dire que nous n’étions qu’une minorité très organisée certes, j’hésite à vous faire remarquer que vous ne vous référez qu’au sondage qui indique qu’une majorité faible de nos concitoyens sont pour le mariage des homosexuels, et que vous faites, et à tort, fort peu de cas des sondages qui indiquent qu’une majorité forte de Français sont contre l’adoption ou la PMA.

Je suis venu de Paris, j’aurais pu venir de Province ou d’ailleurs, j’ai donc fait le choix de montrer publiquement mon opinion, en y mettant du mien. J’ai marché hier pour que l’État connaisse mon point de vue, le reconnaisse et le prenne en compte. J’ai marché drapeau français à la main pour cela, et comme le million avec qui j’ai marché, j’ai entonné la Marseillaise sur le champs de Mars. Ce qui serait triste, c’est que ce million qui a entonné hier l’hymne national, en jouant le jeu de la République, se mette dans quelques semaines à entonner Ah ça ira, ça ira, ça ira, tous les députés à la lanterne....

Bien cordialement,
D.

15 janvier 2013 Dupleix , ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0