L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Cathédrales françaises : la survie des cathédrales, un enjeu patrimonial majeur

Si la question de l’avenir des cathédrales, enfin, s’est inscrite récemment au cœur du débat public, c’est avant tout pour être indissolublement liée à celle de leur statut juridique. À cet égard, le cas de la France est exemplaire. Les cathédrales y sont certes la propriété théorique de l’État depuis la nationalisation des biens du clergé, le 2 novembre 1789, et sa confirmation par la loi concordataire de 1802. Mais dans la réalité, la situation est beaucoup plus confuse, aucun texte n’étant venu préciser la réalité de cette propriété depuis le règne de Louis-Philippe (1830-1848) ! L’état, en la matière, reste une notion vague, qui peut prendre le visage de la nation ou du département, voire de la région ou de la ville. Jamais remis en cause depuis la Révolution, le principe du financement public de ces gigantesques édifices chrétiens dans un monde en crise religieuse profonde conduit les responsables des finances publiques à une prudence légitime, mais lourde de périls. Sans doute les frais colossaux d’entretien des cathédrales devront-ils être désormais supportés par une communauté non plus mue par le seul idéal religieux, mais aussi par l’inquiétante certitude que c’est désormais la survie même de ce patrimoine, unique au monde par son importance, sa diversité et sa beauté, qui constitue un enjeu national.

La basilique de Saint Denis est l’un des édifices religieux les plus mal en point de France

Gérard Denizeau

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0