L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[Paradis fiscaux] Suisse et Luxembourg, conflit de riches

27 novembre 2020 Contributeurs extérieurs

La Suisse est bien connue pour être le repaire de plusieurs milliardaires, dont quelques Français expatriés. En 1993, la Suisse a obtenu le titre de “pays le plus riche du monde” avec un PNB de 36.410 dollars par habitant. Elle est cependant concurrencé par un autre pays, qui est se tient aujourd’hui face à elle comme un adversaire robuste, avec des actifs gérés de 466 milliards d’euros en 2019 : le Luxembourg.

La Suisse occupe maintenant la troisième place en Europe, où les chances de croiser un “ultra-riche” ne représentent que la moitié de celles du Luxembourg. Tandis que les riches amassent, le fossé qui les sépare des classes moyennes se creuse.

Le rival attire donc chez lui les plus fortunés et devient petit à petit le nouveau gardien de l’or des milliardaires Suisses [1].

La Suisse connaît depuis quelques années une politique de transparence en ce qui concerne les financements des campagnes de votation et d’élections. Cette initiative sur la transparence “exige que les partis ou comités rendent public leur financement. Les dons anonymes importants sont interdits” (PS Suisse). Ces grands acteurs discrets, n’acceptant pas cette réforme, s’exileraient donc à l’étranger pour conserver l’utilisation secrète de leur fortune, sans pour autant renoncer à leur confort de vie.
Le Luxembourg, le deuxième pays le plus riche du monde, ouvre donc les portes de ses banques privées aux nouveaux arrivants, Suisses et milliardaires.

27 novembre 2020 Contributeurs extérieurs

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2021 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0