L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[JUDAÏSME] Haïm Korsia, nouveau Grand Rabbin de France

L’élection dimanche dernier de Haïm Korsia, aumônier général israélite des armées, comme nouveau Grand Rabbin de France, est un événement très positif :

- Il s’était ouvertement positionné contre le mariage gay l’an dernier, signant une tribune dans Valeurs Actuelles, et participant à une réunion d’information contre le projet de loi à Rambouillet, avec le député chrétien-démocrate Jean-Frédéric Poisson.

Dans sa première interview en tant que Grand Rabbin, il a malheureusement affirmé qu’il ne fallait pas revenir sur la loi Taubira, sans doute en concession pour les Juifs libéraux, qui ont voté pour lui, et qui haïssaient son prédécesseur Gilles Bernheim pour ses positions de l’an dernier sur le mariage gay. Mais il a mis en garde sur la fin de vie :

Nous devons évidemment rappeler l’importance de la fin de vie et la responsabilité qui est la nôtre de la garder sacrée... il est toujours dangereux de tirer des conclusions pour tous à partir de cas particuliers éminemment complexes.

- Il est habitué aux discussions inter-religieuses, notamment avec les catholiques (il participait à l’émission Les enfants d’Abraham sur Direct 8). Une différence par rapport à Gilles Bernheim, bien que qualifié de « rabbin des cathos » par les ultra-orthodoxes, pour avoir co-écrit un livre avec le Cardinal Barbarin : celui-ci exigeait de voiler les statues des églises où il était invité, pour protester contre « l’idolâtrie » (sic) [1].

- Il est sur la même ligne de Gilles Bernheim sur le rapport à l’Etat : le Grand Rabbin ne doit pas s’adresser qu’à la communauté juive, mais également à tous les Français, dans la sphère publique. Il est donc fondé à prendre position sur des sujets de société, ce qui est très loin d’aller de soi dans la communauté, notamment pour les membres les plus religieux.

Nous pouvons donc espérer que Haïm Korsia sera un interlocuteur favorable pour les combats éthiques qui s’annoncent, ainsi qu’un acteur à temps plein de l’expression des religions sur la scène publique.


[1Nul mépris de notre part pour ce point de vue juif - et aussi protestant - mais franc désaccord : les statues ne sont pas l’objet d’un culte, elles sont un support pour l’unique culte rendu à Dieu. Les idoles les plus dangereuses s’érigent dans les coeurs et les esprits.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0