L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[EX-LIBRIS] Si des Témoins de Jéhovah viennent vous voir

28 février 2015 Contributeurs extérieurs

Que répondre aux Témoins de Jéhovah ?

Voici un petit livre bien utile, réédité par Pierre Téqui [1], qui nous permet d’en savoir un peu plus sur la secte des Témoins de Jéhovah, sans pour autant nous y intéresser de trop près (ce qui n’en vaut point la peine et qui pourrait nous entraîner dans une fascination malsaine – même chose que pour la franc-maçonnerie). L’abbé Nicolas Hesse, responsable du diocèse de Metz au service « Pastorales et sectes » interroge Jean-François Blanchet, médecin et ancien Témoin de Jéhovah, sur son parcours au sein de cette secte. Cette ancienne victime était tout d’abord catholique, à la façon moderne, c’est-à-dire culturelle.

Lorsqu’il eut des doutes après une rencontre avec des adeptes de cette secte, il se tourna tout de suite vers un prêtre catholique pour lui demander conseil. Un sage réflexe. Mais, comble de folie et de malheur, ce ministre de l’Église fut incapable de réfuter les théories des Témoins de Jéhovah, comme s’il n’en avait pas même envie !

Ce n’est donc pas seulement un témoignage qui nous est livré, mais plutôt un petit guide qui répertorie toutes les ficelles qu’utilisent ces fanatiques pour embrigader de nouvelles victimes. Le tout est assorti d’une liste de conseils à appliquer lors d’une rencontre avec des sectaires, afin de, sans pour autant les agresser (ce qui ne ferait que donner une mauvaise image des catholiques), ne pas s’embarquer dans de longues discussions où ceux-ci en sortiraient sûrement vainqueurs [2] .

Jean-François Blanchet a écrit cet ouvrage parce que lui-même n’a pu avoir la « chance » d’en avoir un du même acabit sous la main. Entre d’énormes et graves falsifications dans leur traduction de la Bible [3] et nombre de prédictions de la fin du monde qui n’a à ce jour jamais eu lieu, cet opuscule nous explique les raisons des différentes croyances ou réfutations – souvent assez farfelues – de certaines vérités du christianisme et nous démontre ensuite comment les thèses sectaires ne peuvent avoir de sens. Il y a même inséré un petit chapitre humoristique, en nous résumant les « perles » des Témoins de Jéhovah, des morceaux tellement énormes à avaler et qui pourtant font partie des soi-disant vérités que tous les membres doivent croire sans même réfléchir ni discuter... En voici quelques-unes :
— « Jésus serait l’incarnation de l’archange [saint] Michel. Sur terre, il n’aurait pas été plus qu’Adam : simplement un homme parfait. »
— « Les Témoins de Jéhovah seraient les seuls chrétiens. »

— « Dieu ne communiquerait avec les hommes que par le canal de la Tour de Garde [4] et tout ce qui y est imprimé serait vérité infaillible (même quand leur doctrine varie au fil du temps [5] !) » :

— « Le Royaume de Dieu, à défaut d’avoir été établi en 1914, comme ils l’avaient prédit [6], aurait été établi, invisiblement, au ciel à cette date. »

Un petit guide salutaire, dont il conviendrait de faire des équivalents pour lutter contre les autres sectes, qu’elles s’appellent « Parti socialiste », « Église protestante unie de France » ou autrement.

— Henriette du Lac

[1Nicolas HESSE et Jean-François BLANCHET, Si des Témoins de Jéhovah viennent vous voir, Saint-Céneré, Pierre Téqui, 2007 (1992), 120 p., 6,50 €.

[2Les Témoins de Jéhovah assistent en moyenne à cinq heures de réunions par semaine pour « se former » et sont obligés de sortir au minimum onze heures par mois en prédication. Ils doivent ensuite remettre un rapport à la fin de chaque mois, où ils indiquent le nombre de périodiques et de livres qu’ils ont placés, ainsi que le nombre des heures qu’ils ont effectuées (p. 11)

[3Leur traduction de la Bible a pour titre Traduction du Monde nouveau...

[4Il s’agit du titre de la revue périodique de leur mouvement, qui est d’ailleurs la revue la plus diffusée dans le monde pour l’année 2013 (http://www.clicktop10.com/2013/07/top-10-most-popular-magazines-of-2013/).

[5En exemple, pour ce qui est de l’adoration due à Jésus-Christ, en 1898, les dirigeants écrivaient dans leur revue que « les buts de cette Société [des Témoins de Jéhovah] sont l’adoration chrétienne publique du Dieu tout-puissant et de Jésus-Christ » (article 2 des Statuts of the « Watch Tower Society » of Pennsylvania, cité p. 68) alors que dans la version anglaise de la Tour de Garde du 1er janvier 1954, il est écrit qu’« aucune adoration ne doit être rendue à Jésus-Christ maintenant glorifié dans les cieux. Notre adoration doit aller à Jéhovah Dieu. » (cité p. 68)

[6Après avoir en vain annoncé successivement la fin du monde pour les années 1843, 1844, 1854, 1873,1874 et 1875, le fondateur des Témoins de Jéhovah, C. T. Russel, a fini par enseigner que, depuis octobre 1874, tout serait achevé pour 1914 et que le Christ était présent invisiblement (p. 30).

28 février 2015 Contributeurs extérieurs

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0