L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[EUTHANASIE] Les électeurs FN et FDG largement favorables

L’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), officine maçonnique [1] dirigée par l’inénarrable Jean-Luc Romero, a réalisé le 30 octobre dernier un sondage IFOP sur l’approbation par les Français de la cause de l’euthanasie.

Il apparaît que les scores les plus élevés en faveur de l’euthanasie se situent chez les électeurs du Front de gauche et du Front national. A la question de savoir si le Parlement doit légaliser l’euthanasie active, 77 % des personnes interrogées se déclarant proches du FN y sont favorables, ainsi que 64 % des sondés proches du FDG (contre 58 % pour l’UMP et 65 % pour le PS).

A la question de savoir si les Français doivent « choisir leur fin de vie » (pernicieuse, car, pour l’ADMD, il s’agit d’avoir le droit de partir de suicider en Suisse), 80 % des électeurs de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon répondent « oui » (contre 66 % pour l’UMP et 65 % pour le PS).

Quant à savoir si la loi Leonetti sur la fin de vie est insatisfaisante, les électeurs FN répondent « oui » à 69 %, et les électeurs FDG à 61 % (contre 49 % pour l’UMP, et 55 % pour le PS), en cela d’accord avec l’ADMD.

Ce sondage est à prendre avec du recul, d’autant que, interrogés sur leur volonté de sanctionner un candidat à la présidentielle de 2017 opposé à l’euthanasie, l’ensemble des sondés répondent « non » à 60 %. Mais il met en lumière une tendance avérée : les électeurs FN se désintéressent assez largement des questions éthiques, voire suivent la pensée dominante, comme on a pu le voir sur le mariage gay. En janvier 2013, toujours selon l’IFOP, 54 % des sympathisants FN se déclaraient favorables à la loi Taubira. De quoi encourager ceux, qui, dans le parti, estiment qu’il faut se concentrer sur l’islam, l’immigration, l’Europe et l’économie. Et de quoi faire réfléchir ceux qui sont persuadés que le Front serait l’unique mouvement défendant les « valeurs ».

On se souvient que Marine Le Pen avait approuvé la décision du Conseil d’Etat, en juin dernier, demandant l’arrêt de l’alimentation de Vincent Lambert.

On s’étonnera, entre autres, que Jean-Luc Romero, qui avait utilisé l’image de Marine Le Pen pour une de ses campagnes (image), ne se félicite pas de son score digne de Saddam Hussein chez les électeurs FN.


[1Longtemps présidée par feu Henri Caillavet, sénateur, ancien ministre, et dignitaire du Grand Orient de France.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0