L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[EUROPÉENNES] L’U.E. soigne sa communication à l’approche des élections

Déconstruction pédagogique des mythes de l’UE, événements divers, conférences, invitations à Bruxelles. Depuis quelque temps, l’Union européenne cherche à soigner son image auprès des citoyens de ses pays membres.

L’U.E. veut comprendre pourquoi ses citoyens ne la comprennent pas

Début mars 2014, c’est ainsi que 150 citoyens des 28 pays de l’Union Européenne se sont retrouvés à Bruxelles pour parler à l’Union Européenne de leurs vision… de l’Union Européenne. Des Croates, des Français, des Allemands, des Suédois, des Néerlandais et même un Anglais, chacun d’entre eux était là pour donner son avis et proposer des solutions pour améliorer la communication de l’UE et la vision qu’en ont ses pays membres.

« Si vous n’aimez pas l’Europe actuelle, améliorez-la. Nous vous offrons cet espace de dialogue pour que vous nous présentiez vos idées », leur lance Ylva Tiveus, responsable de la communication à la Commission, avant d’ajouter : « Et les élections européennes seront bientôt là. C’est une formidable opportunité de faire entendre votre voix ».

D’après 20 Minutes, c’est bien ce que redoute un jeune Suédois : « J’ai peur que certains citoyens profitent de ces élections pour adresser un message à leur propre pays… Ce serait une grave erreur : nous devons construire notre futur commun, pas régler des comptes nationaux ».

« Beaucoup d’Estoniens ne s’intéressent pas à l’Europe parce qu’ils la voient comme une grosse machine à fabriquer sans cesse de nouvelles règles. Et à nous les imposer, sans jamais nous donner la moindre explication », souffle Aleksandr, 29 ans, professeur de droit à Tallinn. « Je me sens moi-même un peu perdu face à toutes ces normes, parfois absurdes. »

L’U.E. souhaite casser les mythes sur son budget

Suite aux nombreuses critiques sur le coût et l’intérêt réel d’un budget européen (nous reviendrons sur le sujet dans un prochain article), l’Union Européenne a décidé qu’elle devait faire preuve de pédagogie et lutter contre ces fausses rumeurs qui s’installent dans les têtes des européens.

«  Le budget de l’Union est colossal. » Faux ! «  L’Union Européenne coûte trop cher. » Faux ! « D’innombrables fraudes grèvent le budget de l’Union européenne. » Faux ! Voici quelques exemples des mythes que l’UE souhaite rectifier. Pour cela elle propose sur le site officiel de la Commission Européenne différents outils pédagogiques et publications à l’attention des citoyens et des différents organes de communication de l’Union Européenne.

Conférences & événements festifs

« L’année européenne des citoyens 2013 était consacrée aux droits qui résultent de la citoyenneté de l’Union. En 2014, nous continuerons certaines des activités de l’Année européenne des citoyens, en mettant davantage l’accent sur les élections européennes (qui se dérouleront du 22 au 25 mai). »

A travers différents événements festifs, l’Union Européenne souhaite interpeller les citoyens « pour mieux participer au processus démocratique européen.  ». Cette campagne a pour but d’atteindre les futurs votants européens à travers deux de leurs canaux favoris : le divertissement et Internet.

  • Le 9 avril 2014, le parlement européen organise un concours de Hip-Hop sur le thème "Battle for your Vote".
  • Le 3 avril 2014, publication d’un rapport sur la façon dont les européens perçoivent l’UE et son futur.
  • Le 31 Mars 2014, lancement de la campagne vidéo « Happy Voting », présentée comme une initiative non gouvernementales et bénévoles.

Vous pouvez retrouvez les autres événements organisés par l’UE ici.

Une "patrouille de trolls" sur les réseaux sociaux pour lutter contre l’euroscepticisme

A l’approche des élections européennes, l’UE veut combattre l’euroscepticisme, notamment sur les réseaux sociaux. Selon The Telegraph, elle a demandé à ses communicants de se livrer à du "trolling" sur Twitter, pour "influencer la conversation". [1]


[1Les trolls de l’UE sur La Tribune.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0