L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[CHRISTIANOPHOBIE] Retour sur le concert raté d’Anna von Hausswolff

23 décembre 2021 Contributeurs extérieurs

« Un jour Notre-Dame de la Salette dirigera le monde » St Jean-Marie Vianney

Cela ne vous aura pas échappé, hier les satanistes étaient brûlés en place publique, aujourd’hui certains leurs ouvrent les portes de nos églises… Comme si les portes de l’Enfer voulaient prévaloir sur la Sainte Église de Dieu. Vous l’aurez compris, je parle des concerts hideux de la diabolique Anna von Hausswolff. Encore une dont il aurait mieux valu qu’elle n’existât point, pour reprendre la formule d’un ami célèbre.

Cette histoire presque ubuesque est révélatrice de la situation actuelle sur bon nombre de points. Nos amis du site Catholique de France [1] nous apprennent que la personne à l’origine de cette funeste organisation n’est autre que l’abbé Hubert Vallet, délégué épiscopal en charge des célébrations des messes de rite catholique (à savoir la Messe Saint Pie V). Ce piètre personnage ne se voyait pas annuler un concert du jour au lendemain. Quand on est un homme de principes… ! Mais ce brave bonhomme ne comptait pas non plus « faire de cérémonie de réconciliation » parce que comme le dit l’intéressé, « je n’envisage pas que c’est une profanation, sinon je ne l’accepterais pas. Ce concert a déjà été donné dans des églises et des cathédrales, il n’est peut-être pas nourrissant spirituellement, mais ce n’est pas une profanation ». Je laisse le bon Dieu en juger.

Je passerai les tartufferies du vicaire de l’église Saint-Eustache, qui nous explique qu’annuler un concert « obéissant à une logique intérieure fondée sur les univers imaginaires de l’artiste […] » relèverait d’un grave manque de principes humaniste. Il poursuit en justifiant ainsi « l’artiste » : « Sa musique défend des causes vivement actuelles comme celle de la femme et celle encore de la nature en souffrance ». J’entends déjà les pas lourds et le rire guttural de Pachamama.

C’est une information qui n’est que trop peu sue, mais nos confrères de Mediacités Nantes, qui ne sont certainement pas au chômage, ont évoqué les identités des courageuses personnes ayant empêché une énième profanation d’église.

« Parmi eux figuraient notamment l’abbé Philippe Guépin, de l’association Saint-Pie V (sédévacantistes) (en rouge pour plus de sensation), mais aussi des prêtres et fidèles de la Fraternité intégriste Saint-Pie-X, en rupture avec l’Église catholique » [2]. Notons la présence salutaire de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, et remarquons que l’adjectif « sacerdotal » fut remplacé par « intégriste ». Certainement que le concept de sacerdoce et la qualité intègre sont deux choses étrangères à nos chers journalistes, toujours pas au chômage.

Si d’aucuns voulaient mener l’enquête jusqu’au bout, je les invite à visiter le compte Instagram du père de cette « artiste » où il désigne les « Sedevacante » et la F(i)SSPX comme ennemis de son lumineux projet.

Cet épisode riche d’enseignements nous rappelle plusieurs choses :

La première : Peut-on avoir la Foi et vouloir profaner la Maison de Dieu ?

La deuxième : Méditons ces mots de Notre-Dame à la Salette, « Rome perdra la Foi et deviendra le Siège de l’Antéchrist »

La troisième : Aujourd’hui plus que jamais, il est indispensable de réciter l’Exorcisme de Léon XIII et la mitraillette à 153 coups.

A vos Rosaires !

Marc Aurel

23 décembre 2021 Contributeurs extérieurs

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2022 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0