L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

C’est du Joly pour Lepage, mais en valait-ce Le Pen...

22 février 2012 Eschaud ,

En France, il y a trois tours [1] : le deuxième qui est improprement appelé premier ; le troisième, couramment dénommé second ; et le premier. Ce dernier (c’est-à-dire, le premier) – à moins d’être candidat pour les partis partis-pour-gagner – consiste à aligner les plus féroces représentants. Ces derniers sont ensuite envoyés dans les mairies non-étiquetées pour vendre leur parti, par tous les moyens possibles [2]. Ensuite, ils collectent des signatures puisqu’il en faut cinq cents pour pouvoir se présenter en bonne et due forme au deuxième (celui-là même qui est dit premier) tour.

Seulement, ce premier tour se fait à main levée, au yeux de tous.

Et, cela ne plaît pas à tout le monde. Cela ne plaît pas à Marine ; à qui peu de choses plaisent, du reste – si ce n’est la valse autrichienne. La chose étonnante, c’est qu’elle fut rejointe dans son combat (révolutionnaire) pour la démocratie par Corinne Lepage, candidate écologiste. Ces deux suffragettes s’insurgent contre un système qui oblige les maires à avouer courageusement qu’ils soutiennent des « rebelles » du système.

De l’autre côté, les tenants de la morale et de l’autorité ne veulent pas se mettre le bon sens à dos : il est évidemment entendu que, pour signer, il faut bien un jour lever la main. Le nier serait anti-naturel et idéologique. Et puis, cette transparence, obligatoire depuis 1976, est administrativement plus cohérente, le maire étant, par dédoublement fonctionnel, représentant de sa commune et de l’Etat.

La machine est bien huilée et les maquisards, en France, ont déjà fait sauter trop de rails... Le Conseil Constitutionnel vient [3] de refuser de rendre les parrainages anonymes. Que cela serve d’exemple !


[1et même quatre si on compte les municipales !

[2Action Discrète, groupuscule d’humouristes, décrit certaines manoeuvres : http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid1780-c-action-discrete.html

[3Le 21 février 2012.

22 février 2012 Eschaud ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0