L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Sommes-nous à contre courant ?

Fatigués d’être constamment à contre-courant. C’est souvent le sentiment que beaucoup de Catholiques partagent dans notre société actuelle. Fatigués de sans cesse devoir se justifier, de tout le temps faire face à des tribunaux improvisés et formés de proches, de camarades, de collègues.

« Celui qui aura rougi de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aussi rougira de lui, lorsqu’il viendra dans la gloire de son Père avec les anges saints. » [1]

Fatigués d’être soi même à rebours et en profond décalage avec ce que le monde nous offre comme étant les nouvelles normes de la « normalité ». Il serait plus simple de se laisser tenter, d’abdiquer, d’être comme tout le monde. Mais les Chrétiens ne sont pas comme tout le monde. Non pas qu’ils soient meilleurs que les autres, non, mais ils possèdent quelque chose que les autres n’ont pas : ils savent qu’ils n’appartiennent pas à ce monde mais qu’ils y sont envoyés. Et cette simple pensée change radicalement notre rapport au Monde.

« Seulement, conduisez-vous d’une manière digne de l’Évangile du Christ, afin que, soit que je vienne et que je vous voie, soit que je demeure absent, j’entende dire de vous que vous tenez ferme dans un seul et même esprit, combattant d’un même cœur pour la foi de l’Évangile. » [2]

Toute la difficulté qui guette les Chrétiens est à la fois le risque de s’enfermer dans les hauts murs d’une Citadelle, gardant pour eux seuls le message de Vérité, et celui de céder au Monde. Le danger de tomber dans la mondanité nous guette tous, aussi attrayant cette mondanité soit-elle. Mais le Chrétien ne peut s’adapter à des pensées qui sont contraires à sa conscience. Il est inutile de fantasmer une justice, une Loi parfaite, elles ne sont pas de ce monde. Ayant toujours cela à l’esprit, le catholique doit au contraire avoir confiance et exercer sa mission première avec sérénité : l’Apostolat.

« Prenez garde que personne ne vous surprenne par la philosophie et par des enseignements trompeurs, selon une tradition toute humaine et les rudiments du monde, et non selon le Christ. » [3]

Il aurait été plus simple pour nous de vivre à une époque où la France était encore majoritairement catholique, où la question de la défense de l’ordre naturel ne se posait pas tellement elle relevait de l’évidence. Mais ce n’est pas le cas. Nous sommes envoyés dans une époque difficile, où annoncer l’Évangile n’est pas aisé. Là où certains y verraient une cause de découragement, j’y vois au contraire une source intarissable d’exhortation à propager la Parole. Posons-nous la question en ces termes : si le Seigneur nous envoie, nous autres catholiques, ici et maintenant n’est ce pas parce qu’il attend de nous l’Extraordinaire ? N’attend-t-il pas de nous davantage que nos ancêtres ?

« Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. » [4]

Les réponses à ces questions, vous les avez au fond de vos cœurs. Soyez sans crainte, la victoire nous est acquise depuis le Vendredi Saint. Car ce monde passera, mais la Parole, elle, jamais. Soyons fidèles aux enseignements du Christ, car seul Dieu nous jugera sur nos actions ici-bas. Ne regardez pas ce monde avec dégoût, comme s’il avait rompu avec le sens de l’histoire, mais comme votre lieu de mission. Soyez grands, soyez ambitieux, changeons ce monde qui nous a été confié.

Farveille


[1Marc 8, 38

[2Ph. 1,27

[3Col. 2,8

[41 Jean 2, 17

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2022 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0