L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[PÉTITION] Cathosphère piratée, Chrétienté bâillonnée

6 novembre 2013 Rédacteur

Dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 octobre, notre gazette-en-ligne a été victime d’un piratage. Les séquelles, deux semaines et demie plus tard, sont toujours visibles, et nous ne parviendrons pas à les résorber entièrement : site inaccessible pendant une longue période, nombreux articles perdus, dont toutes les brèves. Pendant ce long délai, suspendus aux nouvelles de notre hébergeur, qui a travaillé d’arrache-pied, mais sans succès, à la restauration de nos données, nous avons mis toute notre énergie à continuer d’exister sur les réseaux sociaux.

Cette attaque d’une ampleur considérable est le signe que notre combat est juste, parce qu’il suscite une violence terrible. Mais nous ne pouvons pas continuer à être les victimes silencieuses de la christianophobie ambiante. Dans cet Etat réputé démocratique qu’est la France, nous ne pouvons que constater avec amertume que tous les sites, catholiques ou non, mais assurément hors-système sont la cible d’attaque de toute nature : informatique, judiciaire, intimidations … Le Rouge & le Noir, le Salon Beige, l’Observatoire de la Christianophobie ou Nouvelles de France en sont la preuve.

Nous devons nous battre avec une ardeur renouvelée, sans rien concéder à ceux qui veulent nous faire taire. Car nos paroles, nos écrits, nos informations, nos réflexions, nos dénonciations, et surtout nos prières porteuses d’espérance chrétienne, leur sont insupportables. Ils ne peuvent plus les entendre, elles les irritent, et elles leur font peur. Ils tremblent de voir le peuple qui s’est levé contre la dépravation de la société, et qui se lève encore contre l’exploitation et la destruction de notre économie. Ils savent que les foules pacifiques des débuts, qu’ils ont brocardées avec mépris, ne pourront plus contenir leur immense colère.

« Ils », nous les connaissons : ce sont les coteries contre-nature qui minent le pays par leurs revendications égoïstes pour jouir sans entrave aux dépens des enfants et des familles, ce sont les coteries de la finance apatride qui détruisent les emplois et empêchent les hommes de vivre dignement des fruits de leur travail dur et patient, ce sont les coteries idéologiques qui nous imposent leur vision de l’homme et de l’histoire dans nos écoles contre toutes les évidences de la foi, de la raison, et de la vérité, ce sont les coteries culturelles qui tiennent les médias pour désinformer et qui sont les soldats obéissants de l’élite qui mène en chantant notre pays vers une décadence que nous empêcherons.

Assez de ces attaques ! Le Rouge & le Noir va continuer à réagir. Nous voulons, plus que jamais, être la patrie des réactionnaires qui ne verront pas leur pays se déchristianiser et s’annihiler sans se dresser. L’abbé Eric Iborra avait donné son interprétation de nos couleurs, le rouge et le noir : l’encre mêlée au sang des martyrs. Le Christ nous a enseigné que nous subirons encore bien des brimades, bien des pertes, bien des défaites, mais qu’à la fin, nous aurons la victoire. Chers amis, lecteurs habituels ou de passage, soyez des nôtres pour clamer à la face de nos ennemis que les chrétiens ont baptisé l’Europe dans le sang des martyrs, et que cette semence féconde ne cessera de donner à la Vérité les plus beaux fruits parce qu’elle nous a cloué au cœur l’espérance chrétienne, à jamais.

Le Comité de Réaction

Guillaume de Thieulloy, Les Quatre Vérités

Michel Janva, Le Salon Beige

Vivien Hoch, Itinerarium

Daniel Hamiche, Observatoire de la Christianophobie

Eric Martin, Nouvelles de France

Charles de Meyer, Nouvel Arbitre

Fikmonskov

Pierre Vallinat, La Table Ronde

Marie-Madeleine Courtial, Médias-Presse.Info

La rédaction de Novopress

6 novembre 2013 Rédacteur

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0