L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Jean Roucher (Force Vie) : « l’Homme doit reprendre sa place au cœur de la société »

Les élections européennes approchent ! Elles se tiendront le 24 mai 2014 pour les départements d’Outre-mer et 25 mai 2014 pour les autres départements français.
Le Rouge et le Noir vous propose ici une entrevue avec Jean Roucher, tête de liste pour la liste Force Vie dans la circonscription Massif central - Centre.

Corsaire : Jean Roucher, bonjour ! Vous êtes candidat aux élections européennes pour la liste Force Vie dans le Massif central et la région Centre. Pouvez-vous vous présenter brièvement à nos lecteurs ?

Jean Roucher : Bonjour ! J’ai 22 ans (23 ans une semaine avant les élections !) et je me marie dans deux mois. Je termine actuellement des études de commerce en alternance, dans le secteur de l’industrie automobile. Je suis passionné de politique depuis que j’ai l’âge de critiquer et de crier sur les hommes politiques devant ma TV. Ma première expérience politique remonte aux dernières élections municipales où j’ai découvert le tractage, le collage …, grâce à mon frère.
Le 18 novembre 2012, au lendemain de la première Manif Pour Tous, j’ai décidé de m’engager pour la France et ses valeurs mais sans trop savoir où aller ... Un ami prêtre m’a dit que LMPT cherchait des volontaires. C’était le début d’une belle et intense aventure. A LMPT, j’ai eu la chance d’occuper plusieurs missions formatrices : de mi-novembre au 13 janvier au pôle Presse ; entre janvier et mars, j’ai "assisté” Laurence Tcheng (porte parole) ; enfin en avril et mai, j’ai été speaker et au pôle Mobilisation de LMPT. Début avril, j’ai également intégré la Fondation Jérôme Lejeune pour mon stage de fin d’année d’école de commerce.
J’ai concrétisé mon engagement politique en acceptant la présidence des Jeunes du Parti Chrétien Démocrate en septembre. Je suis actuellement en congé de la présidence (confiée à un proche collaborateur) pour me consacrer pleinement au combat des Européennes avec le label Force Vie.
Je pense que le ciment de tout mon engament, c’est le scoutisme. Grâce aux scouts, j’ai appris à prendre des responsabilités dès mon adolescence.

Corsaire : Force Vie est un élément nouveau sur l’échiquier politique. Comment qualifier la ligne de Force Vie ? Quelles sont les idées maîtresses et valeurs portées par ses candidats ?

Jean Roucher : L’idée dominante du label Force Vie est la défense de l’être humain de sa conception à sa mort naturelle.
Nous pensons, que l’Homme doit reprendre sa place au cœur de la société », du système et des entreprises. A partir de ce constat, c’est un devoir d’être présent partout !
Mettre l’Homme au cœur de la cité n’est pas seulement une obsession de catho-tradi-facho-homophobes ! Tenir cet engagement signifie être en mesure de faire des propositions concrètes et avoir des compétences dans tous les domaines (économique, industriel, social, financier, agricole, éthique, scientifique ...).
Plus personnellement, la valeur qui prévaut est la notion de service. Le jour où l’on ne fais plus de la politique pour ce mettre au service du bien commun et des autres, on doit partir, et vite !

Corsaire : Quel avenir pour Force Vie ? Est-ce une simple émanation du PCD à l’occasion des européennes ou un véritable mouvement destiné à durer et à se présenter à d’autres élections à l’avenir ?

Jean Roucher : Force Vie n’est pas une émanation du PCD ! Se présenter aux Européennes avec un label de défense de la vie est une idée de Jean-Claude Martinez (ancien vice-président du Front National) qui a fait le constat (de l’intérieur) que le FN ne se positionnera pas sur cette valeur fondamentale. Suite à ce constat, il a décidé de présenter le projet à Christine Boutin qu’il considère, à juste titre, comme une autorité morale sur ce sujet.
Lors du choix des têtes de listes et des colistiers, Christine Boutin voulait mettre en œuvre son désir le plus profond : laisser une nouvelle génération rentrer en politique. C’est chose faite aujourd’hui avec Tobias Teuscher dans le Nord, qui est par ailleur secrétaire du Groupe Parlementaire pour la Famille, à Bruxelles ; Samuel Lafont, dans le Sud-Est, qui s’est fait connaître pour son engagement comme conseiller national de l’UMP ou encore comme fondateur/initiateur de beaucoup de mouvements proches de LMPT tels que Prisonnier Politique, Camping Pour Tous ... ; et moi-même, pur produit de La Manif Pour Tous. La relève est donc assurée et elle ne se taira pas demain, croyez-moi !

Corsaire : Dans la formation de Force Vie et l’engagement de ses candidats (hormis les personnalités comme Christine Boutin), y a-t-il eu un effet Manif Pour Tous, suite aux manifestations du printemps dernier ?

Jean Roucher : Je pense être l’exemple type. Passer des pavés aux urnes : belle aventure, non ? Antoine Renard, tête de liste dans la circonscription Est, et Marie de Blic, dans l’Ouest, en sont aussi des exemples de plus. Au final, les « balades digestives à quarante » (selon le gouvernement ...) du printemps dernier ont donné beaucoup de candidats à nos listes Force Vie.
Passer du pavé aux urnes peut paraître évident mais vous savez, ce n’est pas si simple de s’exposer publiquement, de risquer sa carrière (même si de plus en plus sautent le pas.)
Aujourd’hui, le label Force Vie garantie aux électeurs des listes et des candidats de convictions qui auront comme seul objectif de défendre leurs valeurs au parlement européen et non pas leur propre carrière politique.

Corsaire : Que répondez-vous à ceux qui qualifient votre engagement de « candidature de témoignage, » face aux grandes écuries électorales (PS, UMP, FN) ?

Jean Roucher : En parlant d’écurie, lorsque Renault a annoncé, en 2005, qu’il détrônerait Ferrari en Formule 1, en étant champion du monde Constructeur, tout le monde rigolait. Après deux victoires en 2005 et en 2006, Renault remporte tous les titres depuis 2010 !
L’avenir n’est jamais là ou on l’attend, sinon ça serait bien triste … Si mon engagement est vu comme un témoignage, tant mieux ! « Soyez des témoins » ; « N’ayez pas peur » : Jean-Paul II n’a-t-il pas tout dit ?

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0