L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Forum Wahou !, se former à la théologie du corps de Jean-Paul II

Clémence Wilhelm-Jauréguiberry, étudiante en histoire et chargée de communication chez Forum Wahou !, a bien voulu répondre aux questions du R&N.

Le R&N : Pourquoi une telle formation, quelles sont les raisons d’être du Forum Wahou ! ?

C W-J : La Théologie du Corps est encore très peu connue au sein de l’Eglise en France. Face à ce manque de formation généralisé, le but des forums Wahou ! est de faire découvrir ce trésor qu’est la Théologie du Corps, cet enseignement de 129 catéchèses prononcées entre 1979 et 1984 par le pape Jean-Paul II. Il est accessible à tous par sa clarté et par le message d’intime vérité qu’il annonce. En un week-end, à travers des enseignements mais aussi des ateliers plus concrets, le Forum Wahou ! donne une base solide sur la Théologie du corps et suscite le goût d’en approfondir ultérieurement la richesse.

Nous sommes intimement persuadés que la Théologie du Corps doit être connue de tous, pour soi-même d’abord, puis pour être transmise à ceux qui nous sont confiés. Le Forum Wahou ! s’adresse donc à tous  : célibataires, fiancés, jeunes couples, couples plus âgés, parents, grands-parents, prêtres, religieux, mais à aussi tous ceux qui ont un rôle éducatif auprès des jeunes, dans la préparation au mariage ou dans l’accompagnement des personnes.

Le R&N : Qui pense et propose ces formations  ? Comment s’organisent-elles et qu’y fait-on concrètement ?

C W-J : À l’origine, l’idée a germé dans l’esprit de laïcs qui avaient constaté ce manque de formation  : Gabrielle et Emmanuel Ménager, engagés dans diverses associations comme les AFC, Alpha Couples ou encore la pastorale familiale, et Paul Santus, engagé au sein de sa paroisse auprès des jeunes et créateur du site theologieducorps.fr. Forum Wahou ! a le soutien du Conseil Pontifical pour la Famille, de cardinaux, d’évêques, de prêtres, et bénéficie du concours de nombreux experts, comme des philosophes, des théologiens, des médecins, des psychologues sans oublier que la trame des enseignements a été validée par l’Institut Jean-Paul II de Rome.

L’un des points forts du Forum Wahou ! est de déléguer l’organisation du forum à une équipe diocésaine ou paroissiale  : le forum doit être un réel projet ecclésial  ! L’association nationale accompagne l’équipe en lui apportant le «  mode d’emploi  » du forum avec le programme type du déroulé, la trame des enseignements, le contenu des ateliers ainsi qu’un accompagnement et un soutien permanent.

Forum Wahou  ! poursuit un triple objectif  : l’annonce, la conversion et le témoignage. L’annonce est réalisée à travers les enseignements faits par des experts sur les 5 piliers de la Théologie du Corps : «  À l’image de Dieu, homme et femme Il les créa  », «  Les conséquences du péché originel sur les relations homme-femme  », « Résurrection et rédemption du corps  », « Le grand mystère du Mariage  », «  Amour et fécondité  ». La conversion  : à travers des temps de partage et de prière, chacun est invité, selon son état de vie, à vivre une expérience spirituelle et à découvrir comment la Théologie du Corps peut donner un sens à sa vie. Le témoignage  : des ateliers sont prévus pour commencer à apprendre à témoigner du message de la Théologie du Corps dans nos différents lieux de vie et de mission, en nous donnant quelques clés pratiques à partir de mises en situation.

Le R&N : Dans une société où le corps est paradoxalement exalté par la publicité et nié par les transhumanistes, quel sens le Forum Wahou ! lui donne-t-il ?

C W-J : Notre société est en complète perte de repères. Avortement, euthanasie, transhumanisme, lutte des sexes, mariage pour les personnes de même sexe, théorie du genre, ces maux sont malheureusement bien réels. En tant que chrétiens, nous avons le devoir de réagir pour annoncer ce que Dieu a prévu pour l’Homme dans son immense amour, seule voie du bonheur véritable.
Notre société veut nous faire croire que l’esprit et le corps sont deux choses séparables  : notre corps n’aurait aucune signification dans notre identité et ce serait à nous de décider, avec notre esprit, ce que nous voulons être (idéologie du genre). Non  ! Nous sommes notre corps et nous avons à devenir ce que nous sommes par la culture (éducation, savoirs, coutumes, langage…) ! Découvrir la Théologie du Corps, c’est découvrir le sens profond de notre être en comprenant la vocation de notre corps, temple sacré où se renouvelle le mystère de l’Incarnation.

Avec le péché originel, nous sommes passés d’un corps icône, témoin de Dieu, à un corps idole, pris pour lui-même, unique objet de plaisir. D’un amour fait de désir et de don mutuels, nous sommes passés à un amour blessé, qui capte l’autre pour soi, qui utilise l’autre. L’Homme veut dorénavant prendre et posséder et non plus donner et recevoir. En vue de quoi suis-je un homme, une femme  ? Quel est le sens de cette différence  ? Quel est le sens de mon corps  ? Quelle est ma raison d’être  ? La Théologie du Corps selon Jean-Paul II permet à chacun de répondre à ces questions et de simplement redécouvrir le sens de la vie humaine, telle que Dieu l’a prévue dans son amour infini. Loin d’être de banals accessoires, notre corps et notre sexualité doivent-nous permettre de vivre toujours plus notre foi.

Le R&N : En quoi le parallèle entre l’amour trinitaire et les finalités de l’amour humain est-il fondé ?

C W-J : L’Homme n’est pas un animal comme les autres, il a eu par Dieu le privilège de nommer les autres animaux : «  Yahvé Dieu, modela encore du sol toutes les bêtes sauvages et tous les oiseaux du ciel, et il les emmena à l’homme pour voir comment celui-ci les appellerait  : chacun devait porter le nom que l’homme lui aurait donné. L’homme donna des noms à tous les bestiaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes sauvages, mais, pour un homme, il ne trouva pas l’aide qui lui fût assortie.  » (Gn. 2,19-20) L’homme est ainsi supérieur aux bêtes mais en même temps, l’homme est seul, il ne peut faire le don de lui-même. Aussi la Création s’achève avec le façonnement d’Eve, qui vient permettre à Adam de se donner, et donc de se révéler. Le chef d’œuvre final de la Création est le couple humain, l’époux et l’épouse, qui représentent de manière la plus éminente l’image de Dieu sur terre  : communion et procréation. Le Christ, dans ses Noces avec son Église, est venu redonner aux époux la possibilité de réaliser cette image de Dieu sur terre, image qu’ils avaient perdue au moment de la chute.

Le R&N : En quoi le Forum Wahou ! prend part à l’évangélisation de notre monde ?

C W-J : Le Forum Wahou  ! nous fait redécouvrir la beauté du plan d’amour de Dieu pour l’homme et la femme. Quand on voit cette beauté, on n’a qu’un seul désir  : se mettre sur un chemin de progression pour changer notre cœur et ajuster nos actes à cette beauté que Dieu désire pour nous. Une des réactions qui revient le plus souvent après un forum est  : «  Mais pourquoi ne nous a-t-on pas dit ça plus tôt  ?  ».

Depuis sa création en septembre 2014, nous avons eu la joie d’organiser des forums à Vannes, à Lyon, à La Roche-sur-Yon, à Strasbourg, ce qui fait environ un peu plus de 1000 personnes touchées. Nous poursuivons ce travail avec des forums prévus très prochainement à Angers les 23/24 janvier, à Paris les 6/7 février ainsi qu’à Rennes, à Valence, à Beauvais, à Aix-en-Provence et Créteil sans oublier tous les diocèses en réflexion. Nous avons aussi la chance de voir que le concept commence à s’exporter en Italie. Chaque jour, de nouvelles personnes nous rejoignent pour porter à leur tour le projet au plus près de chez eux, dans leur paroisse et leur diocèse. Ce sont, non seulement des adultes qui s’engagent mais aussi de nombreux jeunes qui ont pris conscience de l’apport que peut représenter l’enseignement de la Théologie du Corps aux femmes et aux hommes qui souhaitent dépasser la vision hédoniste et moderne, d’une sexualité déconnectée. «  L’annonce de l’Évangile de la Famille constitue une urgence pour la nouvelle évangélisation  » Synode sur la famille, 2014.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0