L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Entretien avec Gabrielle et Bertrand Vialla sur la méthode Billings

Gabrielle et Bertrand Vialla sont présidents du centre Billings France et viennent de publier « Confidences Billings à un frère prêtre ». Ils ont bien voulu répondre aux questions du Rouge & le Noir.

R&N : Gabrielle et Bertrand Vialla , vous êtes présidents du centre Billings France, pouvez-vous nous en présenter le rôle ainsi que la méthode Billings ?

Gabrielle et Bertrand Vialla : Le Centre Billings France a été fondé par René et Marie Sentis dans les années 1980, et compte aujourd’hui 150 couples-moniteurs en âge de procréer. La Méthode Billings permet de connaître la fécondité de la femme, grâce à l’observation de la glaire cervicale. Les conjoints peuvent alors contempler cette fécondité, et agir avec prudence et générosité dans leur vie conjugale.

Le rôle des moniteurs Billings est d’enseigner avec rigueur mais aussi souplesse et pragmatisme. Ils témoignent du sens de la sexualité comme don de soi, de la régulation naturelle des naissances, d’abord comme profond respect des processus de transmission de la vie, « respect de ce qui vient de Dieu »

Les moniteurs du Centre Billings France œuvrent gratuitement, et veulent répondre à l’appel de Paul VI dans Humanæ Vitæ : « Ainsi vient s’insérer dans le vaste cadre de la vocation des laïcs une nouvelle et très remarquable forme de l’apostolat du semblable par le semblable : ce sont les foyers eux-mêmes qui se font apôtres et guides d’autres foyers. »

R&N : Vous formez des couples et non uniquement des femmes. Pourquoi cette démarche à la fois individuelle (un couple formateur, un couple formé) et incluant les hommes ?

Gabrielle et Bertrand Vialla : En effet, cette manière de former est au centre de notre apostolat au Centre Billings France. Nous voulons que les personnes réalisent qu’il s’agit de la fécondité de leur couple, et pas simplement d’une affaire de femmes ! Nous sommes convaincus que le témoignage personnel et vécu de l’homme moniteur et son implication aux côtés de son épouse dans la régulation naturelle des naissances sont cruciaux. Pour la croissance effective de l’amour conjugal, pour une véritable responsabilité partagée face à la Vie, et pour le progrès de chacun vers la chasteté conjugale.

R&N : Finalement contraception et méthode naturelle, n’est-ce pas un peu la même chose ? N’y-a-t-il pas un risque d’aboutir à un malthusianisme catholique en parlant seulement de "méthode ?

Gabrielle et Bertrand Vialla : Comme le souligne (entre autres !) saint Jean-Paul II, il y a une différence irréductible entre contraception et régulation naturelle des naissances. Dans un cas, le couple (ou la femme seule) choisit un procédé extérieur (mécanique, hormonal, intra-utérin…) dans le but exprès d’éviter la conséquence de l’union sexuelle : l’enfant. Dans la régulation naturelle des naissances, aucune action ne vient entraver la capacité des époux à donner la vie. Ici, le couple apprend à connaître les mécanismes qui permettent à la Vie de survenir, les intègre et adapte son comportement à ces données, après avoir discerné s’il est légitime (avec prudence et générosité) de différer ou non la venue d’un enfant. Il s’agit donc d’exercer sa liberté par rapport au désir sexuel (apprentissage de la continence), et sa responsabilité face à la paternité : bref, de vivre une sexualité authentiquement humaine ! Hélas il arrive que les époux ne prennent plus le temps de réfléchir à ce discernement, ils tombent dans une « mentalité contraceptive » qui vient ternir leur don mutuel. D’où la nécessité de la parole et de la catéchèse des prêtres, auxquels nous nous adressons dans notre livre.

R&N : Vous avez dédié ce livre de confidences aux prêtres. Pourquoi ? Quel rôle jouent-t-ils auprès des couples catholiques ayant choisi de suivre une régulation naturelle des naissances ?

Gabrielle et Bertrand Vialla : À travers ce livre nous avons voulu aider nos frères prêtres à réaliser combien leur parole, leur soutien sacramentel et humain, leurs encouragements, leur fermeté aussi, sont irremplaçables. Il y a urgence. Tous les couples en ont besoin : ceux qui n’ont jamais entendu la splendeur du message de l’Église sur le corps, la sexualité, le mariage, ceux qui vivent la contraception et ont besoin d’éclairages pour avancer, ceux qui rencontrent des difficultés de tous ordres et risquent de « lâcher », ceux qu’il faut exhorter à témoigner explicitement de tous les fruits et grâces reçus à travers ce trésor qu’est la régulation naturelle des naissances !

Mais ce livre n’est pas seulement pour les prêtres. Il est adressé à toute personne engagée dans un apostolat de la famille et de la vie. Beaucoup de foyers nous disent en avoir été profondément touchés.

R&N : Vous décrivez que le suivi d’une régulation naturelle des naissances authentique et bien comprise peut amener à Dieu et réciproquement. Quels sont les liens entre vie spirituelle et régulation naturelle des naissances ?

Gabrielle et Bertrand Vialla : Les foyers du Centre Billings France en sont vraiment témoins. Des personnes sont attirées par la régulation naturelle des naissances car elles en ont assez de la contraception, aspirent à un amour et une sexualité différents. Elles se sentent poussées vers ce choix. Se rapprochant ainsi de ce pour quoi elles sont faites, il est logique qu’elles s’approchent de Celui pour lequel elles sont faites ! Il n’est pas rare d’assister à une conversion, un véritable itinéraire spirituel qui se déploie dans l’âme de ces personnes. Et réciproquement, ceux qui cherchent avec sincérité et humilité la Vérité sur leur vocation d’époux chrétiens ne peuvent plus vivre en utilisant la contraception : ils comprennent le sens de leur sexualité et désirent le vivre !

R&N : Quel témoignage peuvent apporter au monde les couples, particulièrement les couples chrétiens, qui vivent la méthode Billings ? Comment peuvent-ils se faire entendre dans ce monde du tout contraceptif ?

Gabrielle et Bertrand Vialla : Nous sommes conscients de notre faible nombre. Mais nous sommes animés de la certitude que nous avons reçu un véritable trésor. Quel bonheur de découvrir à quel point notre corps, notre sexualité, sont faits pour exprimer le don de nous-mêmes, libre, total, et sans retour, à l’autre (époux, épouse, Dieu). Quelle joie d’expérimenter que nous sommes à l’image de Dieu dans cet amour fécond, qui peut donner la Vie ! Comment garder cela pour nous ? Tout ceci est profondément inscrit dans le cœur de nos interlocuteurs, et nous pouvons rejoindre chacun, avec délicatesse, à travers un témoignage personnel et vécu. Nous n’y arriverons pas sans une coopération féconde dans l’Église avec les prêtres et ceux qui vivent le célibat pour le Royaume, que nous interpellons dans le livre !

R&N : Vous esquissez dans ce livre le lien entre contraception et revendications LGBT : quelles relations voyez-vous entre ces différentes revendications ?

Gabrielle et Bertrand Vialla : En à peine quarante ans, l’usage quasi-généralisé de la contraception a conduit à la perte du sens profond de la sexualité et de la vocation de la personne humaine. On a perdu de vue le fait que l’union sexuelle n’est vraie (c’est à dire « à la hauteur » de la dignité de la personne humaine) que lorsqu’elle exprime la réalité d’un amour libre, exclusif, total, et fécond d’un homme envers une femme, et réciproquement ; c’est le langage propre au mariage. Dissocier la sexualité de cet amour et voici une cascade de conséquences inévitables : incompréhension entre époux, vision troublée de l’enfant, « droit » à l’avortement, adultère, divorce, pornographie, violence sexuelle, défaut d’engagement, puis procréation dissociée de la sexualité, « mariage » et « parentalité » pour deux personnes de même sexe, « droit à » l’enfant… Tout cela est d’une logique imparable… Il est temps de se réveiller ! Nous appelons de nos vœux à travers ce livre une prise de conscience de notre responsabilité commune, fidèles laïcs et prêtres !

« Confidences Billings à un frère prêtre » peut être commandé sur le site du Centre Billings France au prix de 10 euros (14 euros frais de port inclus).

La table des matières et la 4e de couverture sont disponibles ici.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0