L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

LMPT : vous avez dit « récupération » ? Du bon usage des politiciens

Après la grande mobilisation du dimanche 5 octobre - et de même lors des mobilisations précédentes - de nombreux internautes se revendiquant plus ou moins de la droite et la droite nationale n’ont pu s’empêcher de revenir sur la manifestation à travers le prisme partisan.

Il serait bon de rappeler le rôle des politiques lors des manifestations : leur soutien à la Manif pour tous, l’expression de leur position relative, la création de groupes de travail, la médiatisation. Les politiques sont des moyens qu’il faut remettre à leur place de chefs décideurs certes, mais surtout de serviteurs. Il est indispensable pour un lobby comme LMPT d’avoir un nombre important de voix et une influence dans les différentes instances de la république ou de l’union européenne. Oui, cet aval est politique, mais il n’est pas partisan. Et en effet, le 5 octobre ont défilé, par exemple : de l’UMP Hervé Mariton et Michèle Alliot-Marie, du FN Marion Maréchal Lepen et Aymeric Chauprade, de l’UDI Monsieur Fromentin et de DLR Monsieur Dupont-Aignan. Tous ceux-ci ont été cités par le compte officiel LMPT. Leur présence n’engage qu’eux-mêmes, ils auraient beau changer de bord, ce n’est ensuite que leur problème.

C’est alors que suivant le tweet de Marion Maréchal Lepen « Dites @LaManifPourTous, pourquoi il n’y a aucun élu #FN dans ce clip diffusé dimanche ? cc @albdmt », de nombreuses voix se sont indignées. Il faudrait être hypocrite pour ne pas dire que LMPT ait fait une erreur de communication. Néanmoins, les faits sont que la vidéo est une compilation d’autres vidéos faites en février dernier et qu’aucun FN n’en faisait partie, ils ne pouvaient les faire surgir ex nihilo. De plus, on ne vient pas à une manifestation pour faire partie du clip, Marion Maréchal Lepen aurait au moins pu féliciter LMPT pour la mobilisation et saluer les milliers de volontaires ou même retweeter sa mention par LMPT. Mais non, on pourrait penser que certains politiques ne viennent que pour leur image et non pour une cause. Ces bassesses politiciennes ne font qu’engendrer des conflits et donne naissance à la division. Le FN ouvre-t-il d’ailleurs toujours ses estrades à tous les groupes ou personnalités qui le soutiennent, par exemple à Alexandre Gabriac ou Paul-Marie Coûteaux ? Le 4 octobre, le FN a placardé sur tout le chemin du cortège LMPT ses affiches, volonté de récupération ? Et au parlement européen, où ils ont de plus en plus de députés, luttent-ils de toutes leur forces pour la famille ? Une association reste le meilleur juge de ceux qui peuvent intervenir chez eux. Et l’expérience les a fait progresser, l’estrade n’a été ouverte comme ils l’avaient annoncé à aucun politique ce dimanche 5 octobre, bon choix. En définitive, avec ce tweet, ceux qui regardaient Marion Maréchal Le Pen avec intérêt, saluaient un soutien qui semblait d’autant plus sincère qu’ils ne réclamaient rien, et espéraient que sa jeunesse pourrait être synonyme d’une nouvelle manière de faire et voir les choses, découvrent avec déception qu’elle semble, elle aussi, plus attachée à un parti qu’à des idées, alors qu’un parti n’est qu’un moyen et que seules les idées sont la fin.

Un autre sujet mis sur la table est la large part d’encartés UMP et de militants de l’UNI dans les rangs de l’organisation de LMPT, là encore, des frontistes amoureux de Marion Maréchal Lepen ou les mécontents crient au loup : « récupération ». Réjouissons-nous plutôt sans naïveté que beaucoup d’UMP soient du bon bord, du côté profamille. Un retour au bon sens serait nécessaire dans les rangs de la droite : arrêter le complexe d’infériorité et la victimisation au FN, remettre en avant les objectifs : abrogation, protection de la famille, de la dignité humaine chez tous les manifestants. Les différentes expériences des politiques aux manifestations nous servent de leçon, à nous de jouer d’eux. Ne nous laissons pas enfermer dans le prisme partisan. Une preuve de la réussite de communication de LMPT vis-à-vis de la droite est la pression mise aux élus en leur demandant leur position, et Valeurs Actuelles titre déjà « La Manif pour tous, le nouveau cauchemar de la droite ».
Pour voir de véritables exemples de récupération, il faudrait plutôt se tourner du côté des grèves, syndicats, gay-pride et autres singeries plus ou moins médiatiques où flottent des drapeaux socialistes, voire d’une gauche plus lointaine, souvent titrée « Marche citoyenne pour/contre… ». On peut donc affirmer que l’UMP ou d’autres partis ont la volonté de récupérer la mobilisation, mais d’après les faits, ce n’est pas encore et heureusement de mise.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0