L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[JOUR DE COLÈRE] Pourquoi j’irai au Dies Iræ‎

Un droit de réponse à l’article de Remseeks.

L’auteur énumère dix raisons de ne pas aller manifester le 26 janvier au Jour de Colère. J’y répondrai point par point.

#01 #RaisonPourManifesterLe26 : Il existe des saines colères

Aristote, dans sa grande sagesse, disait ceci : « La colère est nécessaire ; on ne triomphe de rien sans elle, si elle ne remplit l’âme, si elle n’échauffe le cœur ; elle doit donc nous servir, non comme chef, mais comme soldat. » Il ne faut pas avoir peur de la colère, si elle est canalisée. Et a contrario, je n’ai pas peur de m’appuyer sur l’exemple du Christ qui chasse les marchands du Temple, ou encore tance vertement les pharisiens qui se drapent dans leur prétendue morale.

Quand nos dirigeants de gauche ou de droite portent autant atteinte à la dignité de l’homme, de la famille et de la nation, alors oui, les raisons qui poussent les Français à descendre encore et encore dans la rue justifient une sainte colère, car après tout, nous sommes humains. Je ne sais honnêtement pas ce qu’il vous faut de plus pour ne pas ressentir ce sentiment aujourd’hui, à moins d’être sous anesthésie générale.

#02#RaisonPourManifesterLe26 : Les revendications du Jour de Colère existent

Mais pour savoir exactement ce qu’elles sont, il ne faut pas se contenter des vagues rumeurs mais prendre le temps d’aller à la source, à savoir le manifeste du Jour de Colère. Citer uniquement la demande de « changement radical » de toutes les politiques menées actuellement est partial et partiel.

Que dit le manifeste du collectif ? Il souhaite opérer la convergence des luttes, pour toutes les unir. Si le pari est réussi, il propose « d’ouvrir de nouveaux cahiers de doléances et de réunir des États généraux. Il est temps de convoquer une assemblée souveraine. » Tout le monde est donc le bienvenu pour participer à la reprise en main de la France. Ne pas y participer, c’est un peu comme ne pas voter, il ne faudra pas se plaindre si le résultat n’est pas conforme à nos attentes.

#03#RaisonPourManifesterLe26 : Toutes les revendications sont pertinentes

Le raisonnement par l’absurde utilisé est malhonnête. Il est possible de réduire la fiscalité tout en augmentant le budget de l’armée : il suffit de diminuer les dépenses dans d’autres secteurs.
Les exemples de manquent pas : dégraissage du mammouth qu’est l’Education Nationale, suppression du ministère du droit des femmes, organe de propagande du gender et de l’avortement, fin des subventions favorisant le clientélisme (je citais ici la presse subventionnée), arrêt définitif de l’immigration qui coûte chaque année des milliards d’euros au pays…

#04#RaisonPourManifesterLe26 : Les organisateurs de la manifestation souhaitent garder l’anonymat, mais ne cultivent pas l’opacité pour autant

Quand la maison est en feu, on ne demande pas le CV du pompier. On le remercie et on demande plutôt de quelle manière on peut l’aider. Mais s’il faut répondre sur ce point…
Là encore, une visite du site du Jour de Colère permet de connaitre les prénoms des organisateurs ainsi que leur profession.

Il s’agit de :
• Adélaïde, journaliste
• Arthur, étudiant
• Frédéric, avocat
• Grégoire, professionnel de événementiel
• Hélène, enseignante
• Louis, collaborateur parlementaire et étudiant
• Raphaël, consultant
• Stanislas, entrepreneur
• Stanislas, huissier

Ils ont expliqué les raisons de cet anonymat relatif dans un entretien accordé à Medias-Presse Info paru le 9 janvier, disponible ici.

La liste des associations, collectifs et mouvements qui ont apporté leur soutien au Jour de Colère est également visible sur le site du collectif.

Pour ce qui est de l’hébergement à l’étranger du site lui-même, il s’agit ni plus ni moins de mesures de sécurité renforcées, suite à une attaque malveillante dont il a été victime quelques jours après sa mise en ligne. Les détails sont également disponibles sur le Rouge et le Noir en suivant ce lien.

#05#RaisonPourManifesterLe26 : Et s’il y avait des débordements…

Et si, et si, et si… Vive le principe de précaution qui annihile tout esprit d’initiative, et étouffe dans l’œuf les prises de risques, même les plus calculées.

Toujours dans le même entretien du collectif accordé à Medias-Presse Info, les organisateurs expliquent qu’ils mettent l’accent tout particulièrement sur le service d’ordre. Et puis les forces de l’ordre peuvent aussi jouer l’apaisement, comme en Italie, au-lieu de suivre des ordres d’un pompier-pyromane, qui utilise police et gendarmerie comme une police politique.

#06#RaisonPourManifesterLe26 : Le Jour de Colère ne recherche pas la reconnaissance des médias

Là encore, avant d’attaquer un sujet, il faut avoir lu tous les éléments disponibles sur le site internet.

Louis Dumont, dans un entretien à Nouvelles de France, disait ceci, je n’ai donc rien à ajouter de plus :
« Nous ne courons pas après la reconnaissance d’une caste politico-médiatique qui, en réalité, ne représente plus qu’elle-même. Des familles pacifiques ont été diabolisées, les Bonnets Rouges ont été diffamés… Bref, ce sont des millions de Français qui ont été méprisés systématiquement par ce gouvernement ainsi que par la plupart des médias à chaque fois qu’ils essayaient de faire entendre leurs voix. Nous n’attendons rien d’eux, et nous continuerons inlassablement notre travail de terrain et de pédagogie, afin de rendre cette « coagulation » possible. Et puis les Français ne sont plus dupes de la propagande et du traitement médiatique des faits. »

#07#RaisonPourManifesterLe26 : Le chaos est engendré par l’Etat

La coagulation qui se forme n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat de la politique gouvernementale, qui, dans la continuité des précédentes, met tout en œuvre pour diviser afin de mieux régner. Au contraire, l’union des différents mouvements d’opposition permet de prévenir la guerre civile. LMPT et les Bonnets Rouges ont permis d’établir des passerelles entre différentes parties de la société qui ne se parlaient plus. Le Jour de Colère est dans la même optique.

#08#RaisonPourManifesterLe26 : Non, ce pouvoir n’est pas légitime

Depuis plus d’un an et demi, les problèmes économiques et sociaux ont été occultés par le gouvernement qui a décidé de ne statuer que sur des sujets dits sociétaux. L’avortement sera pour tous et gratuitement, les homosexuels peuvent se marier et peut-être même bientôt acheter leurs enfants en ligne au nom de l’égalité, la promotion de la théorie du genre bat son plein dans nos écoles, l’euthanasie anticipée de nos grands-parents viendra réduire le trou de la sécurité sociale.
Résultat des courses : le chômage s’envole, la délinquance explose, les faillites se multiplient, et j’en passe.

Personnellement, je ne compte pas attendre la ruine morale et économique de notre pays pour réagir. Et je citerai Jean-Marc Ayrault qui très justement remarquait en janvier 2012 :

#09#RaisonPourManifesterLe26 : L’alternative crédible n’existe pas… encore

Nous savons que nous n’avons plus rien à attendre des partis en place. Certaines personnalités se distinguent à la rigueur ici où là, mais la pression des partis est trop forte, les places trop confortables pour oser une sortie de piste aux yeux de la caste politico-médiatique. L’alternative crédible, c’est à nous, le peuple de la construire. Les événements de l’année dernière ont fait lever un espoir formidable et révéler des talents fabuleux, provenant de la société civile. Sachons capitaliser sur ces forces vives qui ne demandent qu’à relever le pays, et qui aiment la France, et ses valeurs.

#10#RaisonPourManifesterLe26 : Au nom de quoi LMPT serait-elle plus légitime ?

L’année dernière, au mois de janvier la Marche Pour la Vie s’est effacée devant LMPT. La date du 19 janvier étant prévue depuis longtemps, LMPT aurait pu rendre la politesse en fusionnant avec elle cette année. Quant aux modes de contestations de LMPT, ont-ils obtenus des résultats réellement probants ? Beaucoup en doute, comme en témoigne cet article par exemple.

Comme le résume cette vidéo, on n’obtient rien avec des ballons roses et de la musique de kermesse face à un gouvernement qui met tout en œuvre pour créer un Homme Nouveau, et régenter la vie de tous, de la conception, à la toute fin.

Le Chouan Orphelin

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2018 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0