L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Vers une nouvelle affaire des fiches ?

Nos lecteurs sont sans doute familiers de l’épisode de l’affaire des fiches, sous la IIIe République. Il s’agissait d’une grande opération de fichage des officiers réputés conservateurs et catholiques. Le Grand Orient n’était pas étranger à cette manoeuvre qui, en 1904, se transforma en scandale politique.

La France se dirige-t-elle vers une nouvelle affaire des fiches, un siècle plus tard ? A l’heure où de nombreuses familles de militaires participent au légitime combat (pacifique) contre la dénaturation du mariage, les services de renseignement sont à pied d’oeuvre. C’est en tout cas ce qu’indique une gazette-en-ligne spécialiste de nos armées. Se fondant sur un article paru dans le Canard Enchainé, ladite gazette rapporte que des enquêtes sont en cours, l’une de part de la DCRI (ex-Renseignements généraux) et l’autre de la part
de la DPSD (office de renseignement militaire portant sur les personnels des armées).

“L’activisme des militaires antigays a été jugé assez sérieux pour que le gouvernement ordonne deux enquêtes”, peut-on en effet lire dans les colonnes de l’hebdomadaire satirique.

“Troublé par le nombre d’enfants d’officiers parmi les jeunes interpellés (les “veilleurs” qui font des sit-in pacifiques)”, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, “a demandé à la DCRI de s’informer sur ce que ces ‘agités’ (sic) manigançaient”, écrit le Canard Enchaîné. A croire que la France est à deux doigts de connaître un nouveau putsch des généraux !

Quant à l’autre enquête, elle a été confiée à la DPSD (Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense) afin de “repérer les meneurs au sein de l’Institution” militaire.

Source : la gazette Zone Militaire - Opex360

Comme sous la IIIe République, la gauche et ses officines craignent que la conscience des officiers ne mette en péril leur pouvoir. L’affiliation des ministres concernés aux loges maçonniques est un autre point de comparaison entre le contexte de l’affaire des fiches et l’époque actuelle. Sans tomber dans le complotisme paranoïaque, force est de constater que ces similitudes sont troublantes et inquiétantes.

Quelles seront les conséquences de ces enquêtes ? L’avenir nous le dira.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2022 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0