L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[Vendée Globe] : Le favori Alex Thomson subit de grosses difficultés

23 novembre 2020 Contributeurs extérieurs

Les 32 skippers du Vendée globe affrontent les colères de l’Atlantique depuis maintenant deux semaines. Voguant à l’est du Brésil, ces aventuriers nautiques n’en sont qu’au début de leur dur périple de 40 075km. Le leader Britannique Alex Thomson, à la tête du célèbre voilier Hugo Boss subit déjà des dommages matériels.

Le trio de tête se constitue de Thomas Ruyant en première position, Charlie Dalin qui le suit de près et enfin Alex Thomson.

Ce dernier était arrivé second lors de l’édition 2017 derrière Armel Le Cléac’h. Il est donc le grand favori de l’année 2020. Cependant, après deux semaines encourageantes, Thomson doit ralentir et s’écarter de la route directe, après la découverte de dégâts structurels sur son bateau. En effet, il doit le maintenir dans une position sûre, afin de pouvoir effectuer la réparation en toute sécurité. « Il a tout le matériel nécessaire à bord, un plan détaillé à suivre et une équipe d’ingénieurs ultra qualifiée qui le conseille. » Explique le directeur technique d’Alex Thomson qui reste confiant. Mais ce léger contre-temps pourrait se révéler lourd de conséquences. En effet, le skipper se situe dans un couloir de vent entre les deux parties de l’anticyclone Sainte Hélène, seulement, cette fenêtre de météo propice pourrait se refermer sur lui. Accusant déjà 210 milles (388 km) de retard sur Thomas Ruyant, un tel événement serait fatal à tout espoir de rattraper le leader.

De son côté, le normand Charlie Dalin poursuit toujours le nordiste Thomas Ruyant. Il s’en approche dangereusement et pointe derrière lui à moins de 22,6 miles (42km).

Il ne reste qu’à espérer que le skipper du voilier Hugo Boss reprenne vite la course.

Alexandre Saintine

23 novembre 2020 Contributeurs extérieurs

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2021 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0