L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[VEILLEURS] Le mouvement vu de Pologne

27 juillet 2013 Rédacteur ,

Merci à Domremy, lecteur, qui nous offre cette traduction.

Les Français luttent contre le « mariage » homosexuel. Les veilleurs parlent de ce en quoi ils croient et de ce pour quoi ils luttent.

En France est apparu une nouvelle forme de protestation contre la loi Taubira légalisant le « mariage » homosexuel et ouvrant le droit à l’adoption d’enfant : il s’agit du mouvement des Veilleurs. Ce sont des personnes qui protestent en silence et en se tenant debout devant les bâtiments administratifs de l’État .

« Minuit à Paris : la Place Vendôme est vide mais sur ses bords se trouvent vingt personnes telles des figures de cire, qui sans bruit se tiennent debout devant le ministère de la Justice. Ce sont des sentinelles debout, qui constituent la racine indomptable de la protestation contre le "mariage" homosexuel, mais aussi contre l’emprisonnement de deux mois de l’un des protestataires. » Voici une nouvelle forme de protestation, nous rapporte l’A.F.P . Depuis douze jours, sans interruption, ni le jour ni la nuit, à Paris comme dans d’autres villes de France, se tiennent debout des gens munis seulement d’une bouteilles d’eau et d’en-cas. Ils écoutent souvent de la musique. La semaine dernière ils se sont rendus dans la nuit de mercredi à jeudi devant le palais de l’Élysée mais la police les a chassés.

« Les veilleurs debout » — nous explique une femme de 43 ans, mère de six enfants qui vient de finir sa veille à 6 heures du matin — « c’est notre dernière réponse aux idées de notre gouvernement qui ignore notre opposition ». Elle protestait depuis minuit . Selon elle « se tenir debout et en silence n’est que la forme d’une dure lutte contre la loi Taubira ainsi qu’une réponse à l’arrestation de Nicolas Buss. Nicolas a été condamné le 19 juin à 4 mois de prison dont deux fermes et pour la simple raison qu’il manifestait contre le "mariage" homosexuel. Il était enfermé à Fleury-Mérogis. « Nous nous contactons par Facebook et Twitter et ainsi nous décidons qui veille, qui remplace qui », nous dit Maria, participante du mouvement à Lyon. « Pour moi le plus important c’est maintenant Nicolas, car je ne crois pas à l’abolition immédiate de la loi sur le "mariage" homo. » Les protestations à Lyon se passent dans la vieille ville, devant le bâtiment historique de la Justice.

Jeanne, lycéenne de 17 ans, qui veille à Versailles partage l’analyse de Marie. Elle est convaincue qu’en France actuellement « la liberté d’expression est attaquée. »

Selon l’opinion de Jean, dentiste de 31 ans, « l’apparente faiblesse des Veilleurs qui s’exprime dans leur tranquillité et leur solitude, est en fait leur plus grande force. » « La droite française dormait depuis 30 ans. Aujourd’hui elle commence à se réveiller grâce notamment aux veilleurs et elle ne pourra plus se rendormir », nous explique cet homme. Jean pense aussi qu’un nouveau mouvement politique va voir le jour du fait que les gens qui actuellement manifestent ne représentent aucun parti.

*

Plus d’article en lien avec les Veilleurs paraissant sur des sites polonais

27 juillet 2013 Rédacteur ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0