L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Un carnaval en plein carême

A Landerneau, dans le diocèse de Quimper et Léon, des catholiques ont apposé des placards sur des affiches invitant à participer au carnaval qui y sera organisé lors d’un triduum qui n’aura rien de pascal.

JPEG

Affiches en langue bretonne : "Louange à Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme !", " Je bénirai Votre nom pour toujours, mon Dieu.", "Depuis 1975, 500.000 enfants tués, assez !".

Une telle information n’est relayée nulle part ; c’est pourquoi nous laissons, ici, s’exprimer la personne qui nous en a fait part. Voici le courriel, expédié à plusieurs destinataires, que nous avons reçu [1] :

« Courriel adressé aujourd’hui Dimanche 11 Mars 2012 à un journaliste du Télégramme de Landerneau.

Aotrou ker, cher Monsieur,

Peut-être avez-vous remarqué en ville les affiches du carnaval de Landerneau et celles, en breton, que nous avons apposées dessus, imprimées ’Meuleudi da Jezuz-Krist Gwir Doue ha gwir den" (Louange à Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme) ainsi que d’autres, écrites à la main, qui reprennent quelques cantiques et psaumes pour ce temps de Carême bien avancé maintenant.

Mod-se emañ. C’est ainsi. Notre religion est bafouée et personne ne réagit. Alors nous réagissons après avoir suffisamment attendu, et tant qu’à faire nous le faisons en breton. Incompris pour incompris, peut-être que cette démarche incongrue réveillera un peu la conscience de certains passants nés, baptisés et élevés chrétiennement en breton, au temps d’avant que tout ne soit emporté par cette sous-culture que représente ce Carnaval en plein Carême. Le Dimanche des Rameaux, Sul ar Bleunioù ! Le jour où l’on lit le long récit de la Passion de Jésus le Christ !!!

Si l’on regarde les affiches annonçant cet affront pour les catholiques, il y en a deux sortes :

- L’une "officielle", qui se garde bien de mentionner que celui-ci, bien loin de respecter la religion chrétienne, se déroule en plein carême, le jour des Rameaux ; elle reste "soft", mais c’est bien une main de fer dans un gant de velours, un événement complètement promu et soutenu par la communauté de communes bien qu’elle s’en défende (d’ailleurs ce sont "ses" communes qui y prennent part et elles seulement) et abondée en subventions par les communes, un évènement ourdi de longue date sans aucun respect pour le calendrier religieux de la très grande majorité des Landernéens ;

- Une autre, répandue aussi dans toute la ville, qui émane du café du "Réveil Matin", rue du chanoine Kerbrat, tout à côté du bureau de "Kann Al Loar", une affiche intitulée "Nuée de Mystiques", qui montre une caricature de prêtres, de religieuses sexy, d’anges faisant un bras d’honneur, un fakir à la tête d’un diable etc. etc., tout est à ce niveau. Le texte qui accompagne, placardé en lettres majuscules dans toute la ville, dit :

Bien chers Frères,

Bien chères soeurs,

Bigots, bigotes, Devos (sic), adorateurs, bedeaux, abbés, recteurs, curés, moines, nonnes, évêques, missionnaires, carmélites, jésuites, (...), anges, démons, Toutatis, Jéhovah, Allah, (...), Jésus, Mahomet, (...) et bien d’autres allumés ou illuminés se rendent en procession au Réveil Matin pour la grande célébration du Carnaval de Landerneau de l’an de Grâce 2012.

Allons en paix, et tendons les mains vers la Lumière ! Alléluia !

(L’abbé Root d’Honfleur)” = La biroute en fleur [je suis très heureux d’avoir dû mettre quelques minutes à comprendre ce "jeu de mots" plus qu’irrespectueux pour notre clergé].

A noter que toutes les écoles des cantons de Landerneau-Daoulas-Ploudiry ont bloqué l’après-midi du vendredi pour défiler dans les rues de Landerneau, y compris les écoles catholiques, qui défileront donc un vendredi de carême, un jour tout particulier de prière et de pénitence dans ce temps.

Quelque unes de ces affiches ont donc été recouvertes par nos soins [2].
Quelques dizaines seulement : que peuvent faire de simples citoyens quand les organisateurs (avec les subventions versées grâce aux impôts locaux) peuvent payer de belles affiches et rémunérer les colleurs ? Que peuvent faire de simples fidèles devant un tel affront porté à la religion de la plus part des Landernéens qui pourtant, par leur silence (dû à l’ignorance des faits, en grande partie, mais aussi à une apathie, habitués qu’ils sont maintenant à toutes sortes de transgressions, alors, une de plus, une de moins)...Beaucoup aussi, parmi les Landernéens, bien conscient de cet irrespect qui pousse toujours plus loin ce vice, espèrent une réaction à l’initiative de leurs pasteurs.

Merci de m’avoir lu,
T*

Copie à quelques responsables politiques, religieux, et à un certain nombre de Landernéens. »

Le mardi 13 mars, suite à quelques réactions qu’elle a pu collecter, la personne qui a expédié le message précédent nous a envoyé celui qui suit :

« Certains d’entre nous ont été voir certains responsables politiques et religieux.

D’autres trouvent que l’enseignement catholique a pour le moins été
imprudent de se laisser embrigader dans ce Carnaval de Carême
incontrôlable par essence.

Certains parlent de faire une action de "réparation". Qu’il faudrait
s’organiser.

Après réflexion, et sur le conseil de beaucoup d’entre vous, j’envoie, ce soir, un quatrième mail à l’évêché et copie au curé de Landerneau, afin que ce soient les autorités de l’Église qui trouvent une réponse
adéquate à cette irrespect de l’identité chrétienne et même au sentiment religieux.

Un objectif doit être atteint absolument : que cela ne se répète pas
dans les années prochaines.

Il faut bien voir que ce Carnaval est une affaire qui ne peut que
marcher car toutes les familles ayant des enfants dans les trois cantons sont obligatoirement mobilisées pour le défilé déguisé du Vendredi, soit au moins un millier d’enfants, et chaque commune rivalise d’efforts pour confectionner son char, avec un beau projet "intergénérationnel de vivre ensemble" etc.

La réaction, vu les forces en présence, est donc, à vue humaine, un combat perdu d’avance, un peu comme celui de la langue bretonne, pour moi c’est le même, celui d’une société qui respecte toutes les dimensions de l’homme.

Il faut compter sur l’action de l’Esprit Saint.

Restons donc nos lampes allumées !

Trugarez vras ! Merci à tous !
T* »

Les informations que contiennent ces deux messages pourraient passer pour anecdotiques si elles n’étaient révélatrices des actions que de nombreux chrétiens mènent quotidiennement, anonymement, pour protester contre le spectacle d’une société déchristianisée et irrespectueuse.

L’action, menée par ces catholiques de la région de Landerneau, se justifie d’autant plus que, au-delà de l’aspect dégoûtant qu’a un carnaval en pleine période du Carême, nous sommes enclin à penser que, devant être perpétré le jour même de la solennité des Rameaux, il est le fruit d’une parfaite ignorance et un pur affront. En effet, cet événement, portant le nom de "carnaval de la lune étoilée", est clairement d’inspiration païenne [3] et n’a rien à voir avec le carnaval du Mardi Gras, autorisé par l’Église pour marquer le dernier jour avant le Carême. Ces placards catholiques ont donc le mérite d’informer et d’être le signe d’une riposte.

Katolikon


[1Nous avons supprimé la mention relative au nom de l’auteur.

[2Et nombre d’entre elles ont été aussitôt arrachées comme le montre la seconde photographie de notre article.

[3Comme cette parodie de pardon orchestrée par le saltimbanque Jean Kergrist : http://www.elle-vivante.org/spip.ph...

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2020 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0