L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[UMP] Sens Commun et l’Union Civile (Addendum)

16 décembre 2014 Rédacteur , ,

Le Salon Beige rapporte ce matin la démission de la Déléguée Régionale PACA de Sens commun. Celle-ci en explique les raisons :

« Ceci a fait suite à la découverte d’un rapport préliminaire sur la famille, rédigé par l’équipe du Pôle "Etudes" de Sens commun, et validé en première intention par Sens commun. J’ai découvert ce rapport alors que je postulais pour intégrer l’équipe de travail sur la " famille". Or la lecture de ce rapport, définissant une "ligne" de propositions sur la famille, m’a fait l’effet d’une douche glaciale. Aucune des valeurs pour lesquelles je me suis engagée à Sens commun n’ y figure.

Le mariage h/f n’est cité nulle part comme étant le fondement de la société, ni comme élément constitutif du Bien commun. La seule évocation du mariage apparait dans une phrase hypothétique " Nous préférerions que le concept de mariage soit réservé au couple h/f", et nous " affirmons que nous sommes favorables à l’union civile des couples homosexuels stables". Toute la suite développe des propositions pour ces couples. La PMA doit être "découragée" mais non interdite. Il faut que les Etats essaient de faire "reculer" la pratique de la GPA etc.

Suit une liste de noms, d’associations et personnalités à rencontrer dans la " concertation" nécessaire à l’élaboration du rapport : Apparaît Gaylib, Homovox...mais pas La Manif pour tous. Bref. Personnellement, je ne me suis pas battue contre la loi Taubira, contre la PMA et la GPA pour en arriver là. [...] »

Contactée hier soir par Le Rouge & Le Noir, Madeleine Bazin de Jessey, porte-parole de Sens Commun confirme l’existence de ce document mais indique qu’il ne s’agit que d’un rapport bien loin d’être définitif  :

« Il s’agit en effet d’un document de travail, qui n’a pas encore été présenté au bureau exécutif de Sens Commun, et qui est loin d’être définitif. Donc absolument rien n’a été signé, tout doit encore être débattu et nous avons encore beaucoup de personnes à consulter.

Nous attendons notamment la publication des travaux de Famille et République sur le sujet. »

Il semble donc plus judicieux d’attendre le rapport définitif avant de de se prononcer sur ses conclusions. Il sera alors temps, si cela est nécessaire de dénoncer les positions incompatibles et de proposer des engagements plus fermes.

Addendum : confirmant la réponse que nous avait précédemment apporté Madeleine Bazin de Jessey, Sens Commun souhaite, dans un communiqué publié cette après-midi, apporter des clarifications sur la démission de Sabine Faivre. Il réaffirme la nécessité absolue de l’abrogation de la loi Taubira et confirme que la ligne du mouvement sur la PMA et la GPA reste extrêmement claire et inchangée.

Sens Commun en profite par ailleurs pour expliquer le fonctionnement du pôle d’étude et le pourquoi de l’étude des différents possibilités juridiques :

« Pour débattre, il nous faut de la matière : c’est ce travail que le pôle Études réalise. Son rôle est, comme son nom l’indique, d’étudier les dossiers de fond en comble, d’examiner toutes les options pour pouvoir émettre à terme des propositions construites et constructives. [...]
L’une des règles d’or du pôle Études de Sens Commun est d’étudier toutes les possibilités afin de comprendre les oppositions éventuelles, infirmer ou confirmer nos travaux, affiner notre argumentaire. »

Le Rouge & Le Noir avait précédemment dénoncé l’union civile, démontrant qu’elle est à la fois un piège législatif et moral :

16 décembre 2014 Rédacteur , ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0