L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[UE] Tensions entre la Hongrie et l’Union européenne

Les relations entre la Hongrie et l’Union européenne ne sont pas au beau fixe et la mésentente entre cette dernière et la Russie n’arrange pas les choses. A propos des sanctions envers Moscou, le premier ministre hongrois Victor Orban, déjà controversé au sein de la classe politique européenne à laquelle il aime s’en prendre régulièrement, tenait ce discours à la mi-août : « La politique occidentale des sanctions décrétées contre la Russie nous a nui plus qu’à la Russie elle-même… Cela revient à scier la branche sur laquelle on est assis  »

Cette fois, c’est la politique européenne dans sa globalité qui est réprouvée par Budapest. Les conflits opposant Bruxelles à Budapest éclatent de plus en plus souvent depuis quelques années et portent sur les politiques intérieures de la Hongrie qui refuse de réduire son programme social et n’est pas prête à adapter son système politique aux normes de l’UE.

Laszlo Kövér, le Président du parlement hongrois s’insurge de l’immixtion de Bruxelles dans les affaires intérieures de son pays : « si Bruxelles nous dicte comment gouverner le pays, il s’assimilera à Moscou avant la chute du régime en 1989  ».

Iouri Bondarenko, directeur du Centre russo-polonais « Dialogue et Concorde », estime que le « divorce » que la Hongrie est en train de consommer avec l’UE et l’OTAN, coule de source : « Je crois que la Hongrie finira par se retirer de l’UE de son plein gré ou y sera contrainte. Je ne peux rien dire au sujet de sa participation à l’OTAN parce que cela dépend de l’évolution de la situation en Ukraine mais son retrait de l’Alliance n’est pas à exclure non plus. C’est que la classe politique hongroise est déterminée à défendre les intérêts nationaux qui vont à l’encontre de ceux de Bruxelles. »

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0