L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[GREAT RESET] : Les progrès de la reconnaissance faciale

3 décembre 2020 Contributeurs extérieurs

Que ce soit pour déverrouiller nos téléphones ou assurer la sécurité nationale au travers de la vidéo-surveillance, la reconnaissance faciale s’est immiscé dans notre quotidien. Cependant, les mesures sanitaires imposées en raison du Covid19, et notamment le port du masque devenu obligatoire, ont considérablement altéré l’efficacité de cette technologie.

Pour pallier ce problème, les chercheurs de l’Institut National des Normes et de la Technologie (NIST) s’acharnent à renforcer leurs algorithmes. Sans surprise, il est plus difficile d’identifier assurément un individu lorsque son nez et sa bouche sont couverts. Les premiers tests effectués courant juillet présentent une marge d’erreur assez importante : certains algorithmes affichaient entre 5 et 50% d’erreurs alors qu’en temps normal, les meilleurs algorithmes se trompent d’approximativement 0.3%

La prolongation du confinement a donné aux scientifiques le temps et les ressources nécessaires pour résoudre ce problème. Ainsi, malgré plusieurs échecs il semblerait que le masque ne soit plus une barrière à la reconnaisse faciale. D’après les données publiées mardi, les nouvelles marges d’erreurs tournent autour de 0.05%.

Les tests ont pour le moment été uniquement effectués sur des images où le masque a été ajouté digitalement au visage photographié. De ce fait, il est possible que les résultats varient en fonction de la forme, de la couleur ou du positionnement du masque.

Les résultats restent tout de même prometteurs pour les partisans de la reconnaissance faciale.

Source :
https://www.theverge.com/2020/12/1/21755021/nist-facial-recognition-mask-error-rate-data-frvt

Alix Deroc

3 décembre 2020 Contributeurs extérieurs

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2021 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0