L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[SARKOZY] « Fascistes en loden » : démentis et précisions du Nouvel Obs’

12 septembre 2014 Rédacteur

Le Nouvel Observateur prétendait rapporter hier un propos de Nicolas Sarkozy taxant les opposants à la loi Taubira de « fascistes en loden ».
Après avoir relayé cet article, nous vous annoncions dès hier que le mouvement Sens commun démentait ces propos. La directrice de communication de Nicolas Sarkozy les dément également. Pendant ce temps là, l’information s’est diffusée comme une trainée de poudre dans la plupart des media.
Le Nouvel Observateur, à propos de cette Affaire du Loden, a ensuite cru bon de revenir partiellement sur son article en précisant :
« Selon l’entourage de l’ancien président, et contrairement à ce que nous avons écrit dans le magazine et dans une première version publiée sur le site jeudi matin, Sarkozy n’aurait jamais repris à son compte l’expression "fascisme en loden". Le visiteur estival de Sarkozy, qui a rapporté ces propos au "Nouvel Observateur", les aurait mal interprétés. D’après le cabinet de l’ancien chef de l’Etat, c’est Jacques Attali qui aurait employé l’expression l’hiver dernier devant Sarkozy qui en aurait été choqué et y aurait vu le signe du "sectarisme" de la gauche. Cet été, il aurait cité le mot d’Attali devant son visiteur pour exprimer qu’il fallait justement éviter d’opposer ainsi les Français les uns aux autres.
 »

Conclusion : l’expression "fascistes en loden" ne serait pas de Sarkozy.

Le Nouvel Observateur maintient en revanche cet autre propos de l’ancien chef de l’Etat : « Le mariage pour tous, je m’en fous. Ce n’est pas un sujet. Moi, de toute façon, j’avais toujours défendu une union civile. »

Ce qui, bien que plus courtois, n’est ni surprenant, ni rassurant.

12 septembre 2014 Rédacteur

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0