L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[SAINT-SIÈGE] Visite du pape au Quirinal

14 novembre 2013 Rédacteur ,

Source : Cité du Vatican, 14 novembre 2013 (VIS).

Le Saint-Père s’est rendu ce matin au Quirinal, siège de la Présidence de la République italienne où, après les honneurs militaires, il a été présenté aux corps constitués par le chef de l’Etat M,Giorgio Napolitano. Cette visite officielle répondait à celle effectuée au Vatican par le Président Napolitano le 8 juin dernier. Après un entretien privé, le Pape François a prononcé un discours répondant à celui de son hôte, remerciant le Président italien des gestes d’attention porté à son magistère qui, après huit mois de pontificat, s’ajoutent à ceux manifestés pendant sept ans à l’encontre de Benoît XVI, lui même reçu au Quirinal en 2008.

En visitant cette « maison symbolique des italiens », a dit le Saint-Père, « ce lieu chargé d’histoire, je désire frapper à la porte de chaque citoyen du pays de mes racines familiales pour offrir la parole toujours nouvelle de l’Evangile ». Evoquant la révision du concordat en 1984, il a salué la solidité des rapports Eglise Etat en Italie et leur « collaboration quotidienne au service des personnes et de la collectivité, chacun dans sa sphère de compétence. Nous avons tant de sujets de préoccupation communs auxquels nous pourrions avoir des réponses convergentes. Loin d’être dépassée, la crise actuelle a des effets douloureux, et notamment la pénurie d’emplois. Il faut donc redoubler d’efforts pour atténuer les conséquences néfastes de la crise socio-économique et renforcer les signes de reprise. Le but premier de l’Eglise est de témoigner de la miséricorde divine, d’encourager la solidarité de manière à ouvrir à tous un horizon d’espérance, car lorsque l’espérance s’accroît les énergies se multiplient pour la construction d’un ordre social plus juste et un progrès soutenable ». A Lampedusa, j’ai vu « la souffrance des personnes qui, à cause de la guerre ou de la misère, émigrent dans des conditions souvent désespérées. J’ai constaté aussi le magnifique témoignage de solidarité de ceux qui accueillent ces migrants ». En Sardaigne également, « j’ai vu de près les blessures dont tant de gens souffrent. Au milieu de difficultés et d’attentes, il y a la famille... Plus que jamais l’Eglise entend soutenir la famille et encourager les institutions à le faire, car elle est le lieu de formation de la personne, là où on apprend les valeurs et l’exemple qui les rend crédibles. La famille a besoin de stabilité et de la reconnaissance de ses liens, qui sont indispensables à sa mission. Au service de la communauté, la famille requiert d’être reconnue, valorisée et défendue... Je prie pour que l’Italie reste fidèle à ses valeurs civiles et spirituelles, pour qu’elle retrouve le chemin de la créativité et de la concorde nécessaires à son progrès, au bien commun, à la dignité de la personne et à sa contribution internationale en faveur de la paix et de la justice ».

Avant de quitter le Quirinal, le Pape a salué le personnel de la présidence et leurs enfants, remerciant le chef de l’Etat pour cette rencontre à caractère familial. A l’occasion d’une brève allocution, il a souligné l’importance des enfants, puis a rappelé à qui est en charge de recevoir les requêtes de tant citoyens en difficulté, il fallait conserver un esprit d’ouverture, d’humanité et de compréhension. Ces fonctions réclament un professionnalisme qui ne néglige jamais l’attention envers les plus humbles : « Ne vous découragez pas devant les problèmes et soyez disposés à vous entraider ».

14 novembre 2013 Rédacteur ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2021 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0