L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[RESSOURCE] 1789-2013 : les deux Cités continuent de s’éloigner

19 août 2013 Rédacteur

Extrait de la préface des éditeurs des Soirées de Saint-Petersbourg de Jospeh de Maistre (édition de 1842, Louis Lesne Éditeur, Lyon) :

Et véritablement c’en était fait du monde si, selon la promesse, cette grâce qui éclaire et vivifie n’eût trouvé un refuge dans un petit nombre de coeurs humbles, fidèles et généreux. Ils combattirent donc pour la vérité ; ils furent ses martyrs ; ils sont encore ses apôtres. Autour de la lumière qui leur a été donnée d’en haut, ils ont su réunir, ils rassemblent encore tous les jours, ceux qui savent ouvrir les yeux pour voir, les oreilles pour entendre. L’erreur étant arrivée à son dernier excès et s’étant montrée dans sa dernière expression, la vérité a fait entendre par leur bouche ses arrêts les plus formidables, a dévoilé à la fois tous ses principes à jamais immuables et leurs conséquences non moins absolues : toutes les nuances ont disparu, tous les ménagements de timidité ou de prudence ont cessé ; d’une main ferme, ces courageux athlètes ont tracé la digue de séparation ; et, ce qui est encore nouveau sous le soleil, les deux Cités, celle du monde et celle de Dieu, se sont séparées pour n’être plus désormais confondues jusqu’à la fin ; et, dès cette vie, elles sont devenues manifestes à tous les yeux.

Les deux cités ne cessent véritablement de s’éloigner, comme le montre cette carte du Washington Post qui distingue la France comme le pays comptant le plus d’athées convaincus (proportionnellement) du monde.

Organiser la cité de Dieu est le pari d’Ardent dans ce magnifique article sur l’action métapolitique.

19 août 2013 Rédacteur

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0