L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[PRESSE] L’AFP et le Nouvel Observateur : désinformation, victimisation et culpabilité

Depuis quelques jours, la vidéo d’une agression circule sur les réseaux sociaux. Elle présente une jeune fille handicapée qui a été agressée et humiliée par une adolescente. Dans un premier temps, l’adolescente interpelle et culpabilise la jeune fille. Le groupe qui filme et ricane ne dit mot. Cela va plus loin : « Lève-toi, tend la joue » dit-elle, avant de gifler. La jeune fille en prend deux avant de pouvoir partir. Suite à la diffusion de cette vidéo sur les réseaux sociaux, l’AFP et le Nouvel Observateur ont saisi l’occasion de défendre à nouveau les coupables, qui deviennent les victimes. Au détriment de l’agressée.

Le vocabulaire à la rescousse de la victime (l’agresseuse)

Dans un article publié le 23 septembre à 8h39 sur le site de l’hebdomadaire, l’adolescente serait finalement la victime tandis que la jeune fille agressée disparaît dans les méandres de son humiliation.
L’assaillante se serait « excusée » (preuve qu’elle est de bonne foi et il ne faut pas la forcer à demander pardon, quand même) dans son malheur. Les internautes se « déchaînent » contre l’agresseuse. Le mot n’est pas assez fort, c’est le « lynchage ». Quelle injustice ! Heureusement, les journalistes au grand cœur prennent la défense du plus faible (l’agresseuse) contre la victime qui, elle, bénéficie du soutien des internautes.

Le chapeau de l’article sur le Nouvel Observateur pose les bases :

« Une mineure de 15 ans a été mise en examen pour "violences volontaires en réunion et sur personne vulnérable". Elle est victime de lynchage sur la Toile. »

Quant à l’agresseuse, elle n’est pas coupable (présomption d’innocence) malgré son apparition claire et nette dans la vidéo ici. Non, elle est victime de sa victime. La société (les réseaux sociaux) lui en veut. La pauvre, nous la plaignons.

La culture de l’excuse et de la victimisation révèlent un militantisme outrancier de la part de l’AFP et du Nouvel Observateur : un magnifique cas de désinformation malicieuse.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0