L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Près de 80 veilleurs à Saint-Malo intra-muros

Ce samedi 4 mai, en dépit d’une bise bien fraiche pour cette soirée de printemps, ce sont près de 80 veilleurs qui se sont rassemblés à la Fosse-aux-lions, devant l’Hôtel de ville de Saint-Malo. Comme partout ailleurs en France, l’objectif de ces Veilleurs étaient d’exprimer, en conscience et dans le calme, leur opposition déterminée à la loi Taubira.

Les flammes légères des bougies ont réchauffé les coeurs, tandis que les couplets de l’ Espérance s’envolaient dans le ciel malouin, à deux pas de la maison natale du grand Chateaubriand.
Le succès de cette première Veillée malouine, à laquelle participaient des familles, des jeunes et des moins jeunes, est d’autant plus remarquable qu’elle fut pensée moins de deux jours auparavant, par des étudiants désireux de partager l’espérance des Veilleurs. La paix intérieure des participants fut au rendez-vous, à la plus grande joie des jeunes organisateurs.

Le député (droite) de Saint-Malo, Gilles Lurton, est passé saluer les Veilleurs en début de soirée.

Après la Veillée du vendredi 3 mai à Dinard, de l’autre côté de la Rance, c’est une véritable dynamique de la résistance non-violente qui se met en place en Côte d’Emeraude.

Aussi, le Rouge et le Noir Breizh recommande aux locaux et aux vacanciers de passage de se renseigner auprès du groupe Facebook des Veilleurs de la Côte d’Emeraude. Des veillées seront prochainement organisées à Dinan (fief du connétable de France, Bertrand du Guesclin) et à Saint-Cast.

Des photos seront progressivement mises en ligne afin d’illustrer cette belle soirée malouine pour la Famille.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0