L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[POLITIQUE] Renaissance catholique pointe les insuffisances du programme du FN

L’ organisation Renaissance catholique, fidèle à sa vocation de réflexion, a entendu dépasser la polémique " Le Pen père contre le Pen fille" en analysant avec rigueur le programme du Front national de Marine Le Pen.
Jean-Pierre Maugendre, président de Renaissance catholique dresse ainsi les points positifs et négatifs du programme mariniste. Jusqu’alors, peu de mouvements de droite avaient eu l’intelligence d’établir un tel bilan critique, loin des slogans des partisans ou ennemis du parti lepéniste.
Au terme de cette étude, voici les éléments relevés par Renaissance catholique :

Points positifs du programme du FN

L’indépendance nationale et la restauration d’un Etat fort

  • Sortie de l’OTAN
  • Remise en cause des Accords de Schengen
  • Recentrage de l’Etat sur ses fonctions régaliennes
  • Suppression de l’AIde médicale d’Etat (AME)
  • Expulsion des clandestins
  • Prédominance de la loi française sur les textes européens
  • Création d’un revenu parental
  • Sortie de l’Euro
  • Refus du "mariage homosexuel"

Points surprenants du programme du FN
Un étatisme républicain

  • L’ENM est supprimé mais l’ENA est maintenu pour accueillir des "fonctionnaires patriotes" [sic].
  • Insistance sur le rôle de l’Education nationale, notamment dans la "préparation à la citoyenneté"
  • Accroissement de la pression fiscale
  • Âge légal de départ à la retraite : 60 ans

La note rédigée par Renaissance catholique pointe également le défaut de références civilisationnelles, là où le FN de Jean-Marie Le Pen se posait, en 1993, en défenseur de valeurs de civilisation (protection de la Vie, promotion de la famille traditionelle).

Parmi les défauts relevés, l’organisation cite encore, pêle-mêle :

  • L’orientation profondément jacobine (le citoyen doit être seul face à la République : les communautés sont vilipendées ; En revanche, rien n’est dit de la peste des lobbies.)
  • Le conformisme du FN face au statut de la fonction publique
  • La prédominance des thèmes économiques (même les mesures les plus intéressantes sont justifiées par l’économie davantage que par la civilisation : ainsi la politique est "nataliste" et non "familiale"

Jean Pierre Maugendre conclue l’analyse en appelant à la lucidité :

« Il ne s’agit pas bien sûr, ici, de condamner qui que ce soit mais d’attirer l’attention sur les désillusions à venir. En effet les remèdes à la crise proposés par le FN, d’inspiration nationale-républicaine ne feront, au mieux, que ralentir la chute de notre pays vers le précipice mais ne lui permettront pas de remonter la pente. A ce projet technocratique il manque une vision, un souffle et, très prosaïquement, un préambule qui identifierait les causes réelles de notre décadence et proposerait des voies de renouveau. Or sans vision les peuples meurent. Lors d’un entretien à TV Libertés le 5 Novembre 2014, le directeur du FNJ, Gaëtan Dussausaye, nommé à ce poste de confiance par Marine Le Pen expliquait que ses trois philosophes préférés étaient Aristote, Rousseau, qui libère l’homme de la société et Karl Marx à cause de son point de vue matérialiste sur l’histoire. Tout commentaire semble superflu. »

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0