L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[PARLEMENT EUROPÉEN] Rapport Tarabella adopté en plénière

Après les débats au sein de l’hémicycle du Parlement européen lundi le 9 mars au soir, le rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes en 2013 a été adopté le mardi 10 mars à midi.

Un nombre équivalent de députés du PPE ont voté pour et contre. Parmi les eurodéputés français, tous ceux de l’UMP au PPE à l’exception de Phillipe Juvin qui s’est abstenu ont voté en faveur de ce rapport comme Michelle Alliot Marie, Nadine Morano ou Constance le Grip. Brice Hortefeux qui avait voté contre a finalement changé son vote : « Erreur de manipulation, plaide l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy. Mon assistante a corrigé l’erreur dès que possible. Ça arrive de temps en temps ». Du côtés des non-inscrits du FN, tous ont votés contre comme Marine Le Pen, Aymeric Chauprade ou Mireille d’Ornano. Retrouvez la liste complète des votants sur le site du Parlement page 82 et 83.

Intervention d’Aymeric Chauprade au sujet du rapport Tarabella

Intervention de Mireille d’Ornano sur le rapport Tarabella

Même si la compétence des États membres en matière de droits génésiques et sexuelles et sa primauté sur l’UE sont rappelés, le rapport (commence à la page 236) insiste sur "l’accès aisé à la contraception et à l’avortement" :

45. indique que plusieurs études démontrent que les taux d’avortement dans les pays où l’avortement est autorisé et dans ceux où il est interdit sont similaires, voire plus élevés dans ces derniers (Organisation mondiale de la santé, 2014) ;
46. note que l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques en matière de santé et de droits sexuels et reproductifs, et d’éducation sexuelle, relèvent de la compétence des États membres ; souligne néanmoins que l’Union européenne peut contribuer à la promotion des meilleures pratiques au sein des États membres ;
47. insiste sur le fait que les femmes doivent avoir le contrôle de leur santé et de leurs droits sexuels et reproductifs, notamment grâce à un accès aisé à la contraception et à l’avortement ; soutient par conséquent les mesures et actions visant à améliorer l’accès des femmes aux services de santé sexuelle et reproductive et à mieux les informer de leurs droits et des services disponibles ; invite les États membres et la Commission à mettre en oeuvre des mesures et des actions pour sensibiliser les hommes quant à leurs responsabilités sur les questions sexuelles et reproductives ;

On y trouve aussi pêle-mêle des quotas sur l’emploi des femmes et de la "lutte contre les stéréotypes fondés sur le genre".

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0