L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

« Notre tactique est de nous cacher »

En ces temps troublés, il est bon de s’évader de temps en temps, de prendre l’air. Et quoi de mieux que la littérature pour prendre du recul sur les activités militantes du moment ? Nous vous invitons évidemment à suivre notre poème du dimanche, écrit à partir du texte de l’Evangile dominical mais nous vous proposons également aujourd’hui, d’aller voir une pièce de théâtre.

Tactique du diable, pièce adaptée du roman épistolaire de CS Lewis par Michel-Olivier Michel, met en scène un jeune démon (Wormood), et son oncle (Screwtape) qui lui explique les ficelles du métier afin de s’emparer de l’âme de Tine, un jeune converti.

A une époque où l’on évite de parler du démon, et où beaucoup de chrétiens sont loin d’être convaincus de son existence, on comprend peu à peu que toute la méthode démoniaque repose justement sur la discrétion… « Il faut que les hommes cessent de croire à notre existence si nous voulons que notre action soit efficace » explique Screwtape. « Le chemin le plus sûr pour l’enfer est celui qui y mène progressivement. »
Au fil des scènes, le spectateur reconnaît des situations et des tentations par l’intermédiaire de Tine. L’esprit cynique et déroutant laisse souvent place à un humour léger entraînant un passage du rire jaune au rire franc !
Les deux démons sont comme des espions plongés dans l’univers paranoïaque d’une guerre “froide” dans lequel tous les coups les plus subtils sont bons pour faire chuter l’adversaire ; à côté d’eux la présence d’un pianiste illustrant en direct les situations et accompagnant façon club de jazz leurs propos, selon une partition musicale qui alterne entre le style « crooner » et « cartoon ».

Une œuvre artistiquement, intellectuellement et spirituellement « troublante » et « essentielle » selon les mots des spectateurs…
Et je me permets de citer Grégoire Coustenoble, dans France Catholique : « Vivant et plus que jamais d’actualité, au moment où notre pape François remet au cœur la question du diable : « Attention : nous ne luttons pas contre des pouvoirs humains, mais contre la puissance des ténèbres. Comme il l’a fait avec Jésus, Satan cherchera à nous séduire, à nous égarer, à nous offrir des “alternatives viables”. Nous ne pouvons pas nous payer le luxe d’être crédules ou suffisants. Il est vrai que nous devons dialoguer avec tout le monde, mais on ne dialogue pas avec la tentation. » »
Tactique du diable est donc un spectacle divertissant, drôle, à l’ambiance jazzy, dont le texte ne peut laisser indifférent.

Tactique du diable, adaptation et mise en scène du roman de C.S. Lewis par Michel-Olivier Michel, assistante : Philippine Bataille.

Avec : François-Xavier Beth, Romain Cucuel, Marguerite Chauvin, Michel-Olivier Michel.
Au piano : Vincent Laissy
Crédit photo : François-Régis Salefran

Du 11 au 28 avril, du jeudi au samedi (20 h 30), dimanche (17h) à l’espace Georges Bernanos, 4, rue du Havre, 75009 Paris (métro St Lazare).

Réservations : tél.  : 07.78.51.52.27 ou ici, en ligne.

Tarif : 15 € - tarif réduit à 10 €

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0