L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[Mariage ganymède] [Riposte 4] L’égalité pour tous les couples, vraiment ?

Têtu - Êtes-vous favorable à l’ouverture de la procréation médicale assistée (PMA) aux couples de lesbiennes ?

François Hollande - Oui, je l’ai dit. Aux conditions d’âge bien sûr. Je suis très précis là-dessus. Il faut que ce soit un projet parental. Et je suis aussi très soucieux du respect de l’anonymat du don des gamètes. En revanche, je suis hostile à la gestation pour autrui, la GPA. (Têtu, interview réalisée le 27 février 2012)

Voilà un bel exemple d’une position intenable de la part de celui qui se pique de vouloir instaurer l’égalité partout. Si le « mariage » homosexuel est voulu par le président de la République, c’est pour garantir l’égalité entre les couples hétérosexuels et homosexuels. Si M. Hollande veut l’adoption pour tous, c’est encore au nom de l’égalité. Mais si les futures mariées avait accès à la procréation médicalement assistée, François Hollande instaurerait de facto une inégalité entre les couples homosexuels et lesbiens. En effet, en recourant à cette méthode, les couples de lesbiennes seraient composés d’un « parent » biologique (l’une des deux femmes ayant eu recours à l’insémination artificielle ou à la fécondation in vitro ) et d’un « parent » social (l’autre femme). Les couples d’homosexuels, eux, ne seraient composés que de deux « parents » sociaux puisque par nature les hommes ne peuvent pas porter d’enfant (à quel truisme nous voilà ramenés !). Pour que l’un des deux soit le père biologique, il faudrait nécessairement légaliser les conventions de mère porteuse, euphémiquement appelées gestation pour autrui.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0