L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[Mariage ganymède] [Riposte 2] Le « mariage pour tous » ne change rien pour les couples hétérosexuels qui pourront continuer à se marier comme avant.

« La famille dite, quant à elle, "traditionnelle", n’a absolument rien à craindre, car le mariage homosexuel ne touche à aucun de leur droit, au contraire, il en donne à ceux, qui, juste ici, étaient en marge de la société à cause de leur différence. »


Vu sur la page facebook "Les mensonges de civitas".

« Nos chers amis catholiques intransigeants pourront continuer à se marier comme avant, alors en quoi cela les dérangent-ils ? » répètent à longueur de fori les défenseurs du projet de loi licencieux. Sortons du cadre du « mariage pour tous » pour bien comprendre la faille de ce raisonnement. Les océans et les mers sont des étendues d’eau salée. Cette particularité est pour eux constitutive et elle distingue d’autres étendues aqueuses tout aussi respectables que les lacs par exemple. Admettons qu’un beau jour, d’aucun décide que les lacs seront appelés mers au même titre que les autres. La mer Méditerranée et l’océan Indien ne cesseront pas pour autant d’être salés, ce sera donc comme avant. Sauf que parmi les éléments qui faisaient qu’ils étaient mer et océan, il y avait la salinité. Désormais, ce critère est supprimé. Ce qui les définissait a été réduit. De même que dans cet exemple, il ne faut plus qu’être une étendue d’eau pour être appelé océan, il ne faudra bientôt plus qu’être deux personnes majeures et consentantes pour se marier quand avant, il fallait également être de sexe opposé. Imaginons que les célibataires, au nom du « mariage pour tous » réclament aussi le droit de se marier seul. On pourra toujours se marier comme avant mais le mariage aura été transformé dans son essence et se marier n’aura donc plus le même sens. La question n’a heureusement pas encore été posée, donc cela semble plus choquant, mais le mécanisme est le même. Enlevons n’importe quel autre élément constitutif du mariage comme le fait d’être deux, d’être majeurs ou d’être consentant et l’on comprend bien que cela transformerait l’essence du mariage. Si le mariage gay passe, le jour de mon union à la mairie, avec celle avec qui je voudrai passer le restant de mes jours, je ne considérerai pas que mon mariage est le même que celui qu’ont connu mes parents ou mes frères et sœurs aînés parce que le mariage aura été transformé dans sa substance. Le "mariage pour tous" ne change pas nos droits, mais modifie l’essence du mariage auquel nous avons droit.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0