L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[MALTE] Le président socialiste contre l’avortement

Ancien ministre de la famille, le nouveau Président de la république de Malte, Marie-Louise Coleiro Préca s’est entretenue avec les représentants du « Mouvement des enfants à naître » qui œuvre pour le respect de la vie et contre l’avortement. Madame Coleiro Préca, qui est par ailleurs membre du parti travailliste, a déclaré lors de cette rencontre que « personnellement, elle était contre la culture de mort » et qu’ « en tant que présidente, jamais elle ne signerait une loi légalisant l’avortement  ».

Ces propos, que nous aimerions être du chef de l’état français, sont à placer dans un contexte pourtant difficile pour la défense de la vie. Bien que Malte soit le seul Etat européen à refuser toute forme d’avortement, nous assistons à un rejet croissant de la tradition chrétienne dans ce pays professant à 98% la Foi Catholique. Le taux de fécondité s’est écroulé (1,45 enfant par femme) alors que l’idéologie du genre et l’homosexualité fond l’objet d’une acceptation croissante. Le mariage gay et une loi contre la discrimination des « transgenres » ont été adoptés.

Selon le Docteur Sciberras, « nous constatons une croissance omniprésente de la mentalité anti-vie. Elle est partout. Nous savons que nous sommes face à un changement de mode de vie qui fait la promotion de la culture de la mort à la place de la culture de la vie ». « Le Président a dit qu’elle voulait le plus large soutien possible pour lutter contre la culture pro-avortement. » Une campagne de défense de la vie et de la famille est préparée à destination des écoles et des paroisses afin de sensibiliser ce pays à la démographie déclinante.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0