L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[MACRON] Un an de pleins pouvoirs

26 janvier 2021 Contributeurs extérieurs

La Macronie a encore frappé. Ce mercredi, l’Assemblée nationale a voté à 113 voix contre 43 la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au premier juin et jusqu’au premier septembre pour revenir à la normale.

Une fois de plus, sans réel débat, la majorité a cédé sans discussion aux demandes du président. Le Parlement a toujours eu un rôle de contrepouvoir, mais dans cette crise, il ne sert qu’à entériner les désirs du gouvernement. Aucune discussion n’est organisée dans l’hémicycle. On lui demande simplement d’allonger l’état d’urgence sanitaire, sans jamais le consulter pour d’autres décisions, il est totalement infantilisé.

De plus, le nombre de députés présents est extrêmement faible lors de ces votes. Où sont-ils ? Les votes se font parfois en pleine nuit, avec peu de députés et peu de journalistes. Mercredi, le vote a eu lieu pendant l’investiture de Biden, ce qui a permis à la majorité de ne subir aucune couverture médiatique, il n’y avait que 160 députés sur 577. Macron, à la tête du conseil de défense, a donc encore un an pour exercer les pleins pouvoirs sans contrôle.

En effet, avec cet état d’urgence sanitaire, le conseil de défense peut publier lui-même des ordonnances sans consulter le Parlement. Aucun compte-rendu n’est jamais remis à ce dernier. Le conseil, constitué des ministres et présidé par le président, a choisi délibérément d’écarter le Parlement de toute prise de décision. Un homme, à la tête d’un conseil, dispose donc des pouvoirs judiciaire, législatif et exécutif, sans que personne ne puisse intervenir. Que Montesquieu se retourne dans sa tombe, la séparation des pouvoirs est abolie pour encore un an.

Quelle légitimité pour nous priver de nos libertés les plus fondamentales ? Les mesures prises sont d’une extrême gravité, et ne sont en aucun cas à prendre seul. Bien que Macron soit assisté par un comité scientifique, ce comité ne répond politiquement devant personne, et il est composé de scientifiques choisis personnellement par Macron. Il n’ a donc aucune légitimité.

Alexandre Saintine

26 janvier 2021 Contributeurs extérieurs

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2021 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0