L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[LOISIRS] Euro Disney vs. Le Puy du Fou

9 octobre 2014 Rédacteur ,

La comparaison entre les deux parcs de loisirs est édifiante.

D’un coté :

« Puits sans fond, Euro Disney doit être recapitalisé

Disneyland Paris a perdu près d’un million de visiteurs sur son exercice 2013-2014. Euro Disney, sa maison mère, très endettée, a encore besoin d’une restructuration financière.

1994, 2004, 2014… Le cadencement a de quoi troubler. Euro Disney fait l’objet d’une troisième et importante restructuration financière décennale, avec l’annonce ce lundi, entre autres, d’un projet de recapitalisation pour 1 milliard d’euros environ. Et, à son tour, cette opération témoigne d’une franche dégradation de la situation de l’exploitant du complexe Disneyland Paris, qui reste pourtant, et de loin, la première destination touristique européenne.

Euro Disney, qui supporte une dette de 1,7 milliard d’euros (entièrement portée depuis septembre 2012 par le groupe Disney, actionnaire à hauteur de 39,1 %), accuse en effet une perte nette consolidée de l’ordre 110-120 millions d’euros, après un déficit de 78 millions pour 2012-2013. »

De l’autre :

« Nouveau record de fréquentation pour le Puy du Fou en 2014

Le célèbre parc à thème français franchit cette année un nouveau palier avec près de deux millions de visiteurs, soit une hausse de 10% par rapport à 2013.

Le Puy du Fou a franchi un nouveau record de visiteurs, avec plus de 1,9 million d’entrées sur la saison 2014, de début octobre 2013 à fin septembre 2014. Il réalise une hausse de près de 10% sur un an.

Le parc a ainsi cumulé un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros en 2014, en hausse de 17% sur un an. Les hôtels profitent également de la bonne dynamique du parc historique, avec 40% de visiteurs supplémentaires. »

9 octobre 2014 Rédacteur ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0