L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[LOI TAUBIRA] Pour Philippot, Mme Bompard doit appliquer la loi

27 août 2013 Rédacteur


Comme nous l’apprend cet article du Figaro, le vice-président du Front national, Florian Philippot, estime que Marie-Claude Bompard « doit respecter la loi de la République ».

Marie-Claude Bompard (Ligue du Sud), maire de Bollène dans le Vaucluse, a récemment déclaré qu’elle refusait de « marier » une paire de lesbiennes dans sa commune. Pour l’épouse du député-maire d’Orange, il est en effet impossible de présider à une parodie de mariage, même en application de la loi, car cela heurte sa conscience et notamment ses convictions religieuses.

Interrogé à ce sujet, Florian Philippot (qui n’a aucune autorité ni sur M. Bompard ni sur son épouse, tous deux étant indépendants FN), a déclaré que « l’argument religieux est totalement irrecevable dans une République laïque ».

On se souvient du peu d’enthousiasme (et c’est un euphémisme que de le dire) qu’a montré Florian Philippot ces derniers mois, lors de l’immense mobilisation en faveur de la famille traditionnelle. Une attitude à dissocier de la vigueur et du courage d’une Marion Maréchal, ou encore du député non inscrit Jacques Bompard.

Au contraire, Philippot montre un visage intransigeant en matière de laïcité (façon rad-soc de la IIIe République) et mou voire complice en matière de défense des valeurs familiales : un triste mélange, qui ne plaira assurément pas à l’électorat catholique, plus mobilisé que jamais. M. Philippot se drape ici dans le légalisme le plus républicain, même s’il déclare « comprendre la conviction personnelle » de Mme Bompard (et alors ? ).

Florian Philippot devrait pourtant se rappeler qu’ en ce moment, il ne fait pas bon revêtir la tunique du sinistre Créon.

27 août 2013 Rédacteur

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2022 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0