L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[LAÏCITÉ] À Angers, troisième décapitation de l’arbre de la laïcité

« Franc-maçon, piège à con », c’est ce qui a été marqué au fer bleu au pieds de la vieille souche d’un arbre que ceux qui veulent rester catholiques et français ont décapité pour la troisième fois, un beau jour de scrutin national, ce dimanche. Un petit groupe de militants angevins persévère depuis cinq mois à la chasse aux fausses idoles qui souillent le berceau du roi René et symbolisent la démocratie républicaine dont les faux prêtres nous assurent qu’envers et contre tous, ils la réaffirmeront chaque jour qui passe sans désirer le repos. Le Jean-Baptiste Carrier (ou l’Alexis Corbière) de la région, Mathieu Orphelin, Vice-président à l’éducation au Conseil Régional des Pays de la Loire, a hier suggéré de planter une forêt de la laïcité pour « faire taire les ennemis de la laïcité ». Cet homme déterminé au bel allant révolutionnaire propose aussi l’érection d’une jolie structure métallique en forme d’arbre où collégiens et lycéens de toutes les contrées voisines viendraient déposer « des feuilles contenant des messages sur la laïcité ». Difficile d’exacerber à ce point la grande et ridicule mise-en-scène "liturgique" républicaine.

Si c’est à droite qu’est tombée la mairie hier soir, que seront les volontés d’un Christophe Béchu qui a participé aux processions dites « contre le racisme » avec son prédécesseur Frédéric Béatse ? Serait-ce la fin des arbres de la laïcité ? Pas si sûr si l’on en croit le commentaire du nouvel édile : « Je pense encore une fois que les valeurs de la République, les valeurs de fraternité sont beaucoup plus fortes que les quelques-uns qui peuvent penser qu’ils pourront remporter gain de cause ou tout simplement faire douter celles et ceux qui défendent ces valeurs en s’attaquant à ces symboles. »

L’arbre de la laïcité, retrouvé mort lâchement assassiné par les ennemis de la démocratie et surmonté d’un panonceau de signalisation de canisette, est avant tout un espace d’expression pour contre-révolutionnaires en herbe. Il apparaît d’ordre public et pédagogue de le replanter encore pour permettre à la jeunesse réactionnaire de se faire la main sur le bois pourri du régime.

La guillotine change de camps après plus de deux siècles d’oppression. Aux victimes de la Terreur de s’en saisir et de la retourner contre ses instigateurs. Tout commence. Joyeux anniversaire généralissime François-Athanase de Charette !

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0