L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

La police intervient manu militari dans une église

Depuis le début du confinement, les rassemblements dans les lieux de culte sont interdits au public. Pour autant rien ne doit empêcher un prêtre de dire sa messe quotidienne.

Ce dimanche 19 avril, à l’église Saint-André de l’Europe, dans le VIIIe arrondissement de Paris, l’abbé de Maistre a vu trois policiers armés entrer dans l’église pour exiger l’arrêt immédiat de la messe.

Dans un article du Figaro, l’abbé rapporte ces propos : « Nous étions sept personnes : moi-même, un servant, un chantre, un organiste, et trois paroissiens pour donner la réplique et faire les lectures. »

Force est de constater qu’il ne s’agit pas ici d’une assemblée de fidèles. Notons que comme beaucoup de prêtres, l’abbé de Maistre a mis en place dès le début du confinement une retranscription en direct pour que les paroissiens soient en mesure de suivre l’office depuis chez eux.

L’abbé n’a pas pour autant interrompu sa messe, mais a ensuite alerté Monseigneur Aupetit qui a vivement réagit au micro de Radio Notre-Dame aujourd’hui : « Les policiers sont entrés en arme dans l’église, or il y a interdiction formelle aux policiers d’entrer en arme dans une église. Il n’y avait pas de terroristes ! Il faut garder la tête froide et arrêter ce cirque. Sinon on va prendre la parole et (...) aboyer très fort ! ».

Depuis la loi 1905, le prêtre est la seule autorité dans son église et la police peut y entrer armée, uniquement à la demande de l’abbé. Les trois policiers auraient donc dû attendre sur le parvis la fin de l’office s’ils souhaitaient verbaliser l’abbé.
Ce qui est dommageable dans cette histoire, c’est que l’intervention des forces de l’ordre serait le résultat d’un appel de voisins, dénonçant "une messe clandestine". Il fait bon vivre dans le VIIIe arrondissemment de Paris !

En pleine crise sanitaire, cet événement ne fait qu’accentuer les fractures sociales. En intervenant sur un lieu de culte - dont les mesures prises respectaient le confinement – l’Etat s’immisce encore un peu plus dans ce qui constitue véritablement une Nation : la famille, l’éducation, l’Eglise.

Charlotte de Kerennevel

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2020 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0