L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

La laïcité attaquée, chic !

Nous sommes le 6 février 2014, les âmes des martyrs de la place de la Concorde et celle de Brasillach semblent hanter Paris et les milieux bobos. Ils ont peur. C’est donc l’occasion pour l’Aberration de ressortir une histoire dans laquelle votre gazette est citée, une fois encore : l’affaire des arbres de laïcité déracinés. Bien évidemment, ces arbres n’ont été que sciés ou brisés. Dans un nouveau titre, l’Aberration se reprend et pose une question.

Ici réside le problème et la désinformation totale de ce torchon. Ils se demandent qui pourrait en avoir contre ces arbres et donnent leur réponse : les Catholiques. Bien entendu, ils ont des preuves et des témoignages : des maires PS et des membres du Grand Orient. Des liens sont établis avec la Manif pour tous parce que, « merde, quand même ! » les coupables ne peuvent être que catholiques.

C’est la loi de 1905 qui est attaquée. Si nous résumons ainsi, les Catholiques auraient mis plus d’un siècle avant de s’amuser à détruire les symboles de la laïcité ? Et le droit à la présomption d’innocence ? Non cela ne fonctionne que pour DSK et Abdelhakim Dekhar, pas pour les ennemis de la révolution.

Autrement dit, l’Aberration stigmatise les Catholiques, diffuse des amalgames douteux et instaure un climat nauséabond de haine anti catholique. Mais ça, ils ne le diront pas.

Alors oui, acceptons le et à titre personnel (par précaution), je me réjouis de ces abattages qui semblent blesser la ripouxblique. Qu’elle crève !

Louis Jaeger

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0