L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

L’Élysée prépare sa revanche médiatique sur internet

Le régime est aux abois. Mis en péril par la crise économique, empêtré dans les scandales, acculé par les manifestations pacifiques, le pouvoir socialiste a peur. Il sait particulièrement que sur internet, il a perdu la première manche. Partout, à partir de quelques gazettes-en-ligne et sites internet, l’information s’est diffusée : vidéos des députés et manifestants gazés, bousculés, tabassés. Si la résolution des opposants au projet de loi Taubira en sort renforcée, il est notable que leur objectif tend toujours plus à dépasser un simple rejet de l’adoption et du mariage homosexuel. Ce qui se dessine de plus en plus, c’est une contestation globale, radicale, mais pacifique. Et puisque sa tentative des jours derniers, à grand renfort de matraques, n’a pas abouti, le président Hollande cherche à reprendre la main.

Sa stratégie se dessine déjà dans la bouche des ministres et responsables socialistes qui ont recours à la formule habituelle : dénoncer « l’extrême-droite » et les « groupuscules » en présence. Bientôt nous verrons quelles cibles le pouvoir a choisies, mais certaines sont déjà visibles. C’est à l’arrestation du responsable de l’Action française, dénoncée par le secrétaire général Olivier Perceval, qu’a assisté Carol Ardent et que nous avons notée dans notre direct de la manifestation du 18 avril. Le gouvernement ne veut plus subir le tempo infernal que lui imposent les manifestations et l’information relayée en direct sur vos sites. Les opposants à la dénaturation du mariage fixent aujourd’hui la cadence au pouvoir qui subit les actions organisées partout dans la capitale et en province, quotidiennement.

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, à 11h30, s’est tenue, en catimini, une réunion confidentielle des gazetteurs et faiseurs d’opinion à la solde de la coterie LGBT. L’objectif assigné est simple : salir, manipuler, fustiger à grands renfort de rumeurs, de mensonges et d’attaques. Dans le même temps, tout sera fait pour pousser les contestataires à la faute, même si d’ores et déjà, ils ont résolu de l’inventer au besoin. Il n’est que de voir « l’attaque » du bar ganymède de Lille, affaire qui sent la manipulation à plein nez, et que tous les médias se sont empressé de monter en épingle.

Comme le dit un célèbre chant communiste : « Prenez garde ! Vous les sabreurs, les bourgeois, les gavés, et les curés ! » Cette garde-là ne va pas descendre sur le pavé pour compter ses maigres troupes, mais elle fera sentir son pouvoir de nuisance avec force dans les prochains jours. Gare à la désinformation !

En attendant, nous étions prévenus dès la veille de cette réunion secrète tandis que le gouvernement ne sait pas encore ce que nous ferons dans deux heures !

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0